Matt Houston dévoile la vidéo du second single de l’opus Racines qui est à l’image du premier. Un titre teinté de sonorités africaines pour bouger dans les clubs. C’est loin d’être du grand Houston, Mokobe n’est pas indispensable ou totalement remplaçable mais ça s’écoute pas trop mal. On a l’impression d’écouter les titres qui passait sur les radios africaines à la fin des 90’s, il y a une sorte nostalgie qui parcourt le titre et ça fait son charme. Il lui aurait certainement donner plus d’âme s’il l’avait chanté sans auto-tune mais dans le même temps, ce ne serait pas aller dans le sens de l’opus qui est très très loin d’être fameux.

Avec un peu de chances pour lui, ce sera un autre succès mais ce retour tant espéré de sa part est finalement globalement aussi anecdotique que l’apparition d‘Omar Sy dans cette vidéo.

Triste Réalité!

Image de prévisualisation YouTube