Comme je vous l’expliquais dans l’article sur le lancement d‘Apple Music, Apple lancera sa nouvelle plateforme de streaming le 30 juin et elle est déjà au centre de la polémique. En effet, les labels indépendants et les artistes indépendants ne seront pas rémunérés pendant les 3 mois de la période d’essai qui seront gratuits pour attirer le maximum de consommateurs.

Plusieurs artistes ont déjà réagi contre cette mesure, le label d’Adèle a fait savoir qu’ils ne suivront pas Adèle et maintenant c’est la pop star numero 1  sur la planète Taylor Swift qui explique que son album 1989 ne sera pas mis en streaming sur Apple pendant ces 3 mois. Son album s’est déjà écoulé à près de 8.5 millions d’exemplaires dans le monde donc elle explique que ce n’est pas une mesure pour avoir plus d’argent, mais bien pour se mettre aux cotés des artistes qui n’ont pas de pouvoir ou de porte-voix pour lutter contre cette mesure d’Apple.

« Je vous écris ceci pour expliquer pourquoi je retire mon album, 1989, du nouveau service de streaming, Apple Music. Je sens que cela mérite une explication, car Apple a été et continuera d’être l’un de mes meilleurs partenaires dans la vente de musique et une manière efficace pour moi de communiquer avec mes fans.

Je suis sûre que vous êtes conscients qu’Apple Music offrira un essai gratuit de 3 mois à toute personne s’inscrivant au service. Je ne suis pas sûre par contre que vous sachiez qu’Apple Music ne paiera pas les écrivains, producteurs ou artistes pour ces trois mois. Je trouve ça choquant, décevant, et complètement contraire à cette entreprise historiquement progressiste et généreuse.

Ce n’est pas à propos de moi. Heureusement, j’en suis à mon cinquième album et je peux moi-même, mon groupe, mon équipe et mes managers nous soutenir avec nos concerts. Non, c’est pour la nouvelle artiste ou le groupe qui vient de sortir son premier single et qui ne sera pas payé pour son succès. C’est pour le jeune auteur-compositeur qui vient juste de sortir son premier titre et qui pensait que les droits d’auteurs engrangés lui permettrait de le sortir de la dette. C’est pour le producteur qui travaille sans relâche pour innover et créer, comme le fait Apple dans son domaine… mais ne sera pas payé à sa juste valeur.

Ce ne sont pas les plaintes d’une enfant gâtée. Non, ce sont les sentiments de chaque artiste, écrivain et producteur sur mes réseaux sociaux, qui ont peur de parler publiquement parce que nous admirons et respectons tellement Apple. Nous ne respectons simplement pas ce service particulier.

Je me rends compte qu’Apple travaille vers un objectif de diffusion payée. Je pense que c’est un beau progrès. Nous savons combien le succès d’Apple a été astronomique et que cette incroyable entreprise a l’argent pour payer les artistes, les écrivains et les producteurs pour la période d’essai de 3 mois… même si elle est gratuite pour les fans.

Trois mois, c’est une longue période pour ne pas être rémunéré, et il est injuste de demander à quiconque de travailler pour rien. Je dis cela avec amour, respect et admiration pour tout ce qu’Apple a fait. J’espère que bientôt, si le système progresse, je pourrai les rejoindre dans un modèle de streaming qui semble plus juste pour ceux qui créent cette musique. Je pense même que cela pourrait être cette plate-forme qui obtienne les droits des chansons.

Mais je le dis à Apple avec tout mon respect: il n’est pas trop tard pour changer cette politique et les esprits de ceux dans l’industrie musicale qui seront profondément et gravement touchés par votre service. Nous ne vous demandons pas des iPhone gratuits. Juste d’arrêter de vous fournir notre musique sans compensation.

Taylor »

Beaucoup de gens traitent cette fille d’idiote, mais elle a plus de courage que beaucoup d’autres pop stars actuelles. Elle est cohérente avec des choix qu’elle assume. Elle avait déjà retiré son album de Spotify parce que les artistes étaient mal payés et ici, elle le fait encore pour défendre les petits artistes. Quand on voit que Beyonce, Rihanna, Jay Z et toute la clique ont Tidal, mais sont encore totalement accrochés à Spotify parce que ça leur rapporte de l’argent et permet d’être classé dans les charts, ça n’a aucun sens. Apple aurait payé pour l’opus de Taylor, mais elle fait un choix de pointer l’injustice de leur traitement, ce que beaucoup d’autres artistes devraient faire. S’ils étaient plus nombreux à faire comme elle, le deal aurait sans aucun doute été modifié.  Maintenant, ce ne sera doute pas le cas, mais elle a le mérite de pointer une injustice et de se servir de son impact et de sa popularité pour le faire.  Son album totalisera surement au moins 9 millions de ventes. Il lui a permis d’avoir plusieurs records dont celui du clip le plus vu en 24h pour «  Bad Blood ». Elle dispose d’une énorme popularité et d’une fanbase solide. L’équipe de communication d ‘Apple Music doit être dans tous ses états avec une telle annonce de sa part.

Un petit clap clap s’impose.