Ne-Yo n’est clairement plus inspiré, on est loin de l’époque où il avait apporté une fraîcheur au R&B. Depuis 2008, il est une parodie de lui même, le très mauvais  » Libra Scale » l’a montré et  ce nouvel opus «  RED » va dans le même sens. Après «  Lazy Love » et  » Let Me Love You », des singles pour l’un moyen et pour l’autre médiocre. Il invite Wiz Khalifa en renfort sur  » Don’t Make Em Like You » , le nouvel extrait urbain de son opus. Une chanson club qui rappelle les  instants les plus fades du dernier opus de Trey songz, c’est facile, bourré d’onomatopées ridicules et d’invitations trop directes à bouger son poupoutin pour qu’on y voir une quelconque sincérité.

Ca marchera surement un peu mieux que  » Lazy Love » car c’est plus en accord avec les radios mais il n’ a vraiment  pas de quoi être fier.

Son album va être un beau bordel assez indigeste.

Triste Réalité!