Beyonce a lancé sa tournée sans avoir lancé officiellement un nouveau titre ou un nouvel album, une première pour la Destiny’s Child  et plus généralement pour une artiste de son calibre. Pourtant, depuis de nombreux mois les annonces  sur la sortie imminente d’un projet de la belle, se succèdent pour être repoussées puis finalement s’annuler.

Dans une de ces toutes premières interviews au début de l’ère en Janvier, elle déclarait au GQ magazine que les fans devaient attendre le nouvel album en Avril. Tout semblait logique donc et en parfaite symétrie avec la tournée «  Mrs Carter » annoncée juste après le Superbowl.

Mais finalement à la dernière minute, la chanteuse a décide de reporter l’opus et d’aller en tournée avec « 4 ». L’opus d’il y a 2 ans, aucune surprise donc aussi bien visuellement que musicalement. C’est un show revu, revu et rincé des milliers de fois. On l’a vu dans sa mini tournée à la sortie de 4, on l’a vu à Revel, au Superbowl.. Seul les costumes ont réellement changé mais ça ce n’est pas toujours dans le bon sens.

Une bonne partie des fans se sentent lésés et on peut tout à fait les comprendre.  En effet, la plupart ont acheté leurs tickets en ayant la certitude qu’ils auraient un opus au moment de la tournée et au final, ils vont se retrouver avec un show qu’ils connaissent déjà très bien pour la majeure partie d’entre eux.

On peut imaginer que Madame Carter, un peu frustrée dans son ego  par le semi-échec de «  4″ veut pousser l’album et le faire remonter au maximum dans les charts mais c’est de toutes façons, une opération assez peu productive sur le long terme.

C’est a dire que si elle sort un album plus tard dans l’année et ressent le besoin d’aller le défendre sur scène l’an prochain, ça va commencer à faire beaucoup surtout qu’elle ne pourra pas entièrement modifier sa playlist et qu’elle confirmera là cette d’incapacité à se renouveler qu’elle commence à  traîner.

C’est par exemple un peu triste qu’au final, le thème de  » Marie Antoinette« , royaliste  n’ait finalement aucun rapport avec les visuels ou les costumes qu’elle a voulu proposer sur scène. Un peu de cohérence et de travail bien en profondeur serait crucial dans son cas. Elle commence à trop se reposer sur ses acquis. La vidéo de visuel d’1 seule minute a plus de gueule que toutes celles du show plus bas.

Triste Réalité!