Le chanteur, rappeur et rockeur Kid Rock n’est pas très content et s’est lâché dans une nouvelle interview pour Rolling Stone au sujet de sa vision de la musique, de son nouvel album, mais aussi de Beyonce.

kidrock

Le rockeur estime que Beyonce n’est pas vraiment légitime et balance à son sujet : « Beyonce, pour moi, n’a pas de « Purple Rain » mais elle est la chose la plus énorme sur terre. Comment peux-tu être si énorme sans au moins un « Sweet Home Alabama » ou  un « Old Time Rock and Roll ». C’est un mystère pour moi. Les gens disent juste « Beyonce est une bombe, elle a un très beau cul », et je réponds « Super, moi j’aime les filles minces aux gros seins ».  Personnellement ça n’influe pas vraiment sur moi. »

Des propos en totale phase avec la réalité.

Il n’y a que chez les Beyhive qu’on estime que Beyonce a une discographie impressionnante, pleine de classiques. Le fait est que Beyonce a énormément travaillé son image et son image a largement, mais alors très largement, dépassé la qualité de sa musique auprès de ses supporters. Ils sont fascinés par ce modèle de la « Queen B », de la femme parfaite au sommet avec une image soignée; ils aiment sa beauté, son « pouvoir », son couple, et ils aiment tellement fort ces choses qu’ils ont rarement un regard serein sur la musique de Beyonce, qui est tout sauf extraordinaire. Elle a de bons travaux, de bons opus, notamment le tout premier et le dernier, mais elle n’est clairement pas un exemple de qualité.  Knowles fait une musique R&B/Pop très actuelle, du mainstream calibré mais ce ne sont pas des titres comme « Halo » ou « Partition » qui vont marquer l’histoire de la musique de manière indélébile, on en est loin. « Crazy In Love » est sans aucun doute son seul travail qui se rapproche de ce qu’on pourrait qualifier de classiques des temps modernes à ce jour. « Singles Ladies », quant à lui, a su transporter par son clip, et sûrement pas par la qualité du titre en lui-même.

Kid Rock pointe ici avec brio la dichotomie réelle qui existe entre le travail artistique (studio) fourni par Beyonce et l’emphase autour d’elle. C’est une chose qu’on retrouve aussi dans l’écart entre l’impact de Beyonce dans les charts (faibles ventes de singles) et la médiatisation de cette femme. D’ailleurs avec du recul, quand on sait que l’opus Beyonce s’est écoulé à 1.300.000 exemplaires en 2 semaines avec des clips et un concept bien rodé et qu’il finit finalement avec 2.300.000 de ventes malgré une réédition,  force est de constater qu’il y a toujours quelque chose qui cloche entre cette euphorie concentrée sur elle et la réalité, aussi bien de la musique que des chiffres.

Des moments iconiques.

Ceci étant, ce que Beyonce n’a pas vraiment dans la musique est compensé par le fait qu’elle ait su concentrer une pluie de moments iconiques. C’est une performeuse, c’est une bête de scène, sa force est encore une fois visuelle et si Kid Rock a raison sur la musique en elle-même, il ne peut lui enlever le fait qu’elle ait eu des moments iconiques, des scènes qui seront à jamais gravées dans l’histoire de la musique. On a tous des lives,  des éléments visuels très précis et souvent forts qui nous viennent en mémoire quand on évoque le mot  » Beyonce« .

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Kid Rock a plus vendu d’albums que Beyonce.

Il faut cependant savoir que bien que Kid Rock ne soit pas aussi connu en Europe que Beyonce, il a  vendu bien plus d’albums qu’elle aux U.S.A depuis son premier succès, « Devil Wihout a Cause », qui avait trouvé 11 millions de preneurs seulement aux U.S.A en 1998. Pour rappel, aucun opus de Mrs Carter n’atteint ce score dans ce pays vu que « Dangerously In Love », son album le plus vendu, frôle les 5 millions de ventes. À ce jour, Kid Rock totalise plus de 25 millions de ventes et son album « First Kiss« , qui vient de sortir, succède à un album disque d’or « Rebel Soul« , sorti en 2012. C’est une legende du rock’n’ roll, connu et reconnu pour son franc-parler, et qui exprime ici son avis, même s’il est clair que ce n’est pas le genre de choses qui plait à tout le monde en 2015.

Triste Réalité!