Dans une récente Interview, The Dream a décidé qu’il ne travaillerait plus avec Keyshia Cole  afin de soutenir sa famille, à savoir Beyonce. Il a estimé que Cole s’en était pris aux gens qu’il l’aimait  et qu’en cela, il ne pouvait plus travailler avec elle.

 Keyshia Cole lui a  par la suite rappelé via Twitter qu’elle allait « sur son sixième album et qu’il ne lui avait écrit qu’UNE seule chanson sur le cinquième. »

Ce qui est vrai, elle s’appelle  » Hey Sexy » et vous pouvez l’écouter plus bas.

Image de prévisualisation YouTube

Bon, pourquoi pas? The Dream a le droit de ne plus travailler avec qui il veut et de prendre les décisions qu’il veut surtout qu’on peut penser que c’est lui qui a écrit  » Bow Down » que Cole a jugé sévèrement.

Et c’est justement là mon soucis, Keyshia Cole a tapé sur la chanson et les paroles de Beyonce. Il n’y avait aucune attaque personnelle  aucune attaque familiale,elle n’a pas aimé une chanson de Beyonce et s’est simplement exprimée à ce sujet. Est ce donc un crime?

Encore une fois, Terius Nash n’en est pas à son coup d’essai. Il avait déjà dit qu’il ne travaillerait plus jamais avec Chris Brown, il y a quelques années ( ce dernier avait dit aussi qu’il ne tenait plus à entrer en studio avec lui) et je tiens à ce qu’on respecte ses voeux mais il y a une dimension perverse dans ceux ci.

On dirait que c’est Luther Vandross, Charlie Wilson ou Barry White ou R.Kelly qui parle. The dream est un hit-maker de la fin des années 2000’s et on le respecte pour ça mais non seulement, sa musique n’est pas toujours exceptionnelle mais en plus, tout ce qu’il a touché ne se transforme pas en or. Mariah Carey pourra vous en dire des nouvelles. S’il ne veut plus travailler avec les gens, il peut aussi le leur dire directement.

De plus dans le cas précis de Cole, elle est une des seules chanteuses ( et c’est sa force) dont la musique n’a jamais été construite par les principaux hit maker, jamais. C’est  les petits producteurs qui font les principaux succès de Cole. The Dream, il lui a fait un titre, qui n’est pas parmi ses meilleurs et qui surtout n’a en rien influé sur sa carrière, juste pour ça, il devrait y aller doucement, quand il fait d’aussi grandes sorties.

Au fond, ni elle, ni son public n’en ont quelque chose à faire. Ce sont les fans de Beyonce qui seront contents mais, ils n’ont pas à l’être car quand tu écoutes «  Hey sexy« , tu te rends bien compte que ça n’a rien à voir aux tubes mainstream attendus pour Carter, ça n’a aucun sens.

Bref, c’est un nouveau coup de théâtre qui met quand même en exergue l’énorme perversité des tenors l’industrie musicale qui tend sacraliser toujours les même personnes. Kanye West a dit pire que Cole sur «  Suit and Tie » de Justin récemment et personne n’y a touché mais là tout d’un coup, on veut faire pression sur Cole ( avec des arguments bidons) parce qu’elle a osé donner son opinion sur un titre de Beyonce.

Rien que pour ça, je  souhaite que sa base fan continue à la soutenir avec ferveur comme elle le fait, qu’elle ait son disque d’or avec « Woman To Woman » et propose tranquillement son prochain en 2014.