Kendrick Lamar tout de blanc vêtu essaie de sensibiliser contre la drogue dans la vidéo de son titre  » Bitch, Don’t Kill My Vibe« . Le rappeur use d’un scénario assez complexe et scénarise la mort de la drogue Molly ( extasy pure) pour attirer l’attention de son public sur le produit souvent évoqué par les rappeurs.

Image de prévisualisation YouTube

Il aurait pu faire plus simple et même plus efficace en terme de diffusion de message. Il faut regarder la vidéo 4 à 5 fois  pour à peu près la comprendre. L’enterrement où on passe de la tristesse à la joie en moins d’une seconde peut laisser perplexe mais en fait Lamar met en avant d’une certaine manière la mort de la drogue, son inhumation qui est aussi donc une célébration pour les gens autour. Ils peuvent se retrouver et faire la fête sans qu’elle ne « casse » leur vibe, c’est Madonna qui va être contente.

Enfin,c’est donc sous un angle plutôt original qu’il a choisi de présenter cette chanson (qui reste évidemment excellente),la seule vrai zone d’ombre est le petit aparté avec l’acteur Mike Epps qui n’apporte pas de réelle profondeur au scénario général et tombe un peu comme un cheveu dans la soupe.