Rencontre avec Vitaa qui fait un retour 4ans après son album  » Celle que je vois ». Le nouvel opus  s’intitule  » Ici et Maintenant » lancé par le single «  Game Over » avec Maitre Gims et elle  accepté de  me rencontrer pour en parler mais elle nous donne aussi sa vision del’industrie du disque actuelle,  le hip-hop, Mariah Carey et même des chiffres de son précèdent essai.

Image de prévisualisation YouTube

Musicfeelings : Bonjour Vitaa, Tout d’abord félicitations pour le succès de ton nouvel album « Ici et Maintenant » classé 5ème sur iTunes depuis sa sortie. C’est un accueil plutôt chaleureux du public après 5 ans d’absence. Comment le vis-tu?

Vitaa : Merci. Disons que c’est une très belle surprise pour moi parce que je reviens de loin. Ca fait quasiment 3 ans que je me suis absenté. Ce n’était pas évident pour moi de revenir et « Game Over » a rencontré un succès foudroyant tout de suite. C’était vraiment une surprise car même si Maitre Gims était dessus, ça fait un moment qu’on l’entend partout en radio. J’avais la crainte que le morceau passe à la trappe, j’avais peur que les gens n’aient pas envie de m’entendre sur ce type de son, parce que c’était une prise de risque. Donc vraiment, je suis ravi de l’accueil que les gens me font et du démarrage de l’album en espérant qu’on ira loin avec lui.

Musicfeelings: Pourquoi avoir choisi le titre « Ici et Maintenant », il y a comme une volonté de s’affirmer ou plutôt de se réaffirmer.

Vitaa: Non en fait, c’était l’inverse. L’expression collait vraiment bien avec ma volonté de revenir à ce moment précis là. Ca faisait 3ans que j’avais disparu, les gens pensaient que j’avais arrêté alors que pareillement j’étais toujours en studio. J’ai eu un petit garçon, j’ai fait un break mais j’écrivais, je savais que j’allais revenir mais au bon moment. J’avais pris l’habitude de l’ombre et a un moment donné il fallait revenir et c’est pour ça que j’ai choisi ce titre, il était approprié à la situation.

Musicfeelings : Le second album « Celle que je vois » avait un peu moins marché. Est-ce que tu avais été déçu. Choix de chansons ou singles?

Vitaa : J’ai été déçu de l’exploitation de l’album parce que c’est un album sur lequel j’avais bossé pendant 2ans. Je mets du temps à sortir des opus, je ne suis pas une artiste qui sort des tubes. Je disparais, je fais des choses, je raconte des histoires, donc c’était une déception que l’album marche moyennement. Après quand on sort d’un premier album qui cartonne, c’est toujours un virage très difficile le second opus. Je pense que le premier single a été mal perçu et pourtant c’était mon choix de l’envoyer. Il était vraiment plutôt fun et il a été mal perçu par les gens. Je sortais d’un album où je racontais des histoires de femmes sensibles et au final, ça a été pris pour de la prétention. C’était peut-être une erreur d’envoyer « Une fille pas comme les autres » tout de suite. C’est la première fois que je le dis.

MusicFeelings : Comment ça s’est passé avec Jeremih pour « Pour que tu restes« ?

Vitaa :On a toujours envie de bosser avec les ricains parce que c’est toujours un rêve. A ce moment-là, Jeremih était dispo, il a tout de suite accepté. J’ai adoré ce qu’il a fait et ça s’est fait très naturellement. C’était lui, c’était le moment.

MusicFeelings : Globalement ce troisième album était plus pop que les précédents, d’ailleurs la seconde chanson avec Maitre Gims, « J’aimerais te dire« c’est carrément du Dion/Goldman. Pourquoi?

Vitaa : J’avais envie de m’amuser, de prendre des risques sur cet album parce que je me sentais beaucoup moins attendu. Maintenant l’opus, il se vend bien mais que je l’écrivais, j’étais dans l’ombre. Les gens m’avaient un peu oublié et j’aime faire des choses différentes. J’aime évoluer, c’est important sinon voilà, les gens se lassent. J’ai rencontré Gims et c’est lui qui m’a apporté cette couleur pop, il me voyait dans tous les styles reggae, pop, électro, même des trucs où moi je ne me voyais pas du tout.

MusicFeelings : Avec Amel Bent, comment ça s’est passé?

Vitaa :C’est parti d’un tweet où les gens nous sollicitaient tout le temps. Je l’ai ensuite sollicité, elle a tout de suite été très enthousiaste et ça s’est fait très naturellement. Elle est venue en studio, on s’est amusé et elle m’a laissé écrire la chanson. Je voulais une ballade pour qu’on puisse s’éclater vocalement.

MusicFeelings : Il ya un petit côté « The Boy Is Mine » dans les paroles.

Vitaa :Oui c’est ça! Un peu plus mûre c’était un peu ça. J’ai écrit le morceau, la mélodie, elle m’a laissé carte blanche, elle a vraiment été adorable.

Musicfeelings :Penses-tu que ce sera un single?

Vitaa : J’attends beaucoup des gens sur les choix des titres parce que je ne veux pas me planter et ne pas reproduire les choix des titres du second album. Et « avant toi » est des titres qui est le plus aimé par les gens.

Musicfeelings :Mais moi je veux savoir ce que tu choisirais toi s’il n’y avait aucune vraie pression du public.

Vitaa :Si ça avait été moi, j’aurais choisi L-I-H-A-M, le titre pour mon fils parce c’est le morceau le plus intime de l’album. Il ne triche pas et il est capable de toucher beaucoup de monde, même les gens qui n’aiment pas forcement Vitaa. J’ai vraiment envie de le défendre mais je ne suis pas sûr que les radios le jouent. On est aussi malheureusement dans un business.

Musicfeelings :On avait vu venir cette chanson avec le titre  » Celui qui te bercera » sur le précèdent.

Vitaa :Oui c’était une réelle amorce de celui-ci. C’était vraiment un désir dans ma vie de femme, c’est pour ça que j’ai fait un break. J’avais vraiment envie de revenir. J’avaisprévu de sortir le 3eme album plus tôt mais j’avais trop peu de laisser mon enfant.

Musicfeelings :As-tu travaillé avec des artistes américains pour les productions?

Vitaa :Oui « Comment Faire » et «  Si j’étais elle » sont donc 2 productions de MJ et Good Will qui sont des artistes qui ont bossé avec J.LO par exemple et j’ai adoré car c’était déjà très bien fait. Je n’ai pas eu besoin de retravailler les mélodies. Ils sont vraiment très forts.

Musicfeelings :As-tudéjà pensé à bosser avec Wayne Beckford, il est très varié et a un style punchy avec ses up tempos urbains.

Vitaa :C’est une bonne idée et j’adore bosser avec les américains parce que leurs sons sonnent totalement finis. Ce sont des titres que j’ai pris, maquettés et un an et demi après, on a rien bougé. C’est très propre.

Image de prévisualisation YouTube

Musicfeelings :Quels sont les artistes qui t’influencent le plus dans ta manière de composer et de faire tes chœurs?

Vitaa :Je suis une bousillée de la génération Mariah Carey. Musicalement c’est une très grande chanteuse. Peu importe son image. Les gens s’arrêtent à ça mais elle écrit, elle est compositeur, elle est arrangeur, elle écrit ses chœurs, c’est vraiment une très grande artiste. Elle fait tout sur ses morceaux et j’ai toujours fonctionné comme ça aussi. Je me suis imprégné d’elle et les chœurs par exemple pour moi, c’est crucial, je les fais tous en studio. K-reen m’a fait l’honneur d’en faire certains sur cet album mais ça reste quelque chose que j’adore faire. Sinon y’a pas mal d’artistes que j’aime beaucoup comme Bruno Mars qui a donné une couleur pop à la soul/R&B. Alicia Keys, Emeli Sandé, un coup de cœur récent. Ce sont vraiment les artistes, les influences pop qui ont pris le pas dans cet album.

Musicfeelings :Connais-tu la chanteuse LETOYA?

Vitaa :Oui mais je ne sais pas ce qu’elle fait, j’ai jamais écouté…

Musicfeelings :C’est dommage parce que je trouvais que vous aviez une espèce de manière de raconter vos histoires de cœur, assez similaire. Une couleur un peu feutrée, un peu blessée, R&B avec un zeste de pop qui te ressemblait beaucoup donc je trouvais qu’il y avait cette liaison entre vous.

Vitaa :Ah c’est celle qui était dans les Destiny’schild !Ah mince, je ne savais même pas qu’elle était en solo.

Musicfeelings :Elle a 2 albums solos.

Vitaa : Bah maintenant que tu m’as dit ça, j’écouterais, vraiment, je le ferais.

MusicFeelings : Quelles sont tes collaborations de rêves?

Vitaa :Alicia Keys, Bruno Mars, M.C. Et en France, Maitre Gims était vraiment la personne avec qui je voulais bosser et je suis contente car il a mis sa touche sur l’album. On a fait un gros titre ensemble. Je suis une fan de chanson française aussi. J’adore Cabrel, j’aurais aimé qu’il m’écrive quelque chose ou une guitare voix avec lui. J’adore Zazie, Stromae qui est un chanteur de chanson française sur des beat électros. Il fait des chansons tristes, dark et les gens dansent dessus et je trouve ça très fort. J’aime les artistes qui ont du fond, qui ont une plume.

Musicfeelings:Pourquoi penses-tu être une des seules chanteuses de R&B françaises des années 90′ qui soit quelque peu restée en avant aux yeux du grand public?

Vitaa:On me dit tout le temps ça. Y’en a quand même non ?

Musicfeelings :Y’en a plus beaucoup qui sont exposées dans les médias en tout cas.

Vitaa :Oui c’est vrai qu’il y avait Wallen, Jalane. C’est dommage parce qu’il y avait de grands talents à cette époque-là. Moi j’étais un peu la petite à ce moment-là donc c’est peut être aussi pour ça que je suis là. J’étais entre les 2 générations mais c’est dommage. J’adore ces filles, Jetais une grande fan de Wallen, c’est une fille qui a énormément de talent.

Musicfeelings :Quel est ton album préféré de Wallen?

Vitaa : « A force de vivre » : un classique du R&B français selon moi.

Musicfeelings :Qu’est ce qui a fait selon toi (c’était ça ma question) que tu sois encore là?

Vitaa :Sans prétention, je sais que par exemple Diam’s m’a toujours dit ça. J’avais une facilité à utiliser la langue française avec du flow. J’ai une voix qui est particulière, on aime ou on n’aime pas. On me dit souvent qu’on a l’impression que je pleure mais ça me donne une identité vocale cela fait qu’on me reconnait et ensuite je travaille souvent mes textes comme des rappeurs, le flow en premier. Je n’aime pas écrire des chansons bateaux, il faut que ça rentre et que ce soit fluide et peut être c’est ça une de mes forces.

Musicfeelings :Que penses-tu de la montée du hip hop en France aujourd’hui?

Vitaa :Je trouve que le Hip Hop a pris une place aussi importante dans la culture musicale française. Ce n’était pas le cas il y a 10ans de le voir autant dans les médias car à l’époque, ce n’était pas comme ça. Le rap fait maintenant parti de la culture musicale française et c’est très bien.

Musicfeelings :Quel album offrirais-tu à ton pire ennemi ?

Vitaa :Pour moi il y a de bons artistes R&B et de mauvais artistes R&B. Pour moi, il y des choses qui sont sorties à l’époque que je n’ai pas du tout aimé. Ce ne sont pas des choses que j’ai pu digéré. Je veux pas être méchante mais je pense à Tragédie qui avait énormément cartonné à l’époque alors ce n’était pas terrible et pour moi c’est ce genre de groupes qui ont donné à la France, une image R&B un peu bling-bling, cheap, pas profonde qui fait que les chanteurs derrière qui avaient du fond, ou qui racontaient des choses fortes, on nous mettait dans cette case. Le R&B c’est lisse. Ils ont desservi au R&B en France.

Musicfeelings :C’est cool, j’avais posé la question à Lynnsha et elle a dit la même chose donc tu n’es pas seule.

Vitaa :Ouf, je les salue s’ils lisent car ce n’est pas contre eux mais j’ai vraiment eu du mal.

Musicfeelings :Si tu étais une année musicale, laquelle serais-tu?

Vitaa :2007 car c’était mon premier album et c’était la folie après « Confessions Nocturnes ». Quand on me demande mon souvenir, je parle toujours du début de ma carrière. C’était tellement fulgurant comme démarrage que j’en garderais toujours un merveilleux souvenir.

Musicfeelings :Quel est ta chanson préférée de cet album-là du coup?

Vitaa: « Mon univers » que j’écoute encore souvent avec grand plaisir, elle me touche encore.

Musicfeelings : La dernière chanson de ton ton nouvel album s’appelle  » Avant de Partir’. Si c’était ton dernier album, aurais tu des regrets?

Vitaa : Non aucun, je fais tout pour ne pas en avoir et j’ai eu la chance d’avoir un public formidable qui m’a soutenu et aimé.

Musicfeelings:  Okay, merci pour ton temps et ta disponibilité.

Vitaa : Merci à toi, merci pour cette rencontre.

Image de prévisualisation YouTube
L’album « Ici et Maintenant » a débuté à la 16ème place du top albums avec 7400 acheteurs.

Suivez Musicfeelings sur Twitter!