Décidement, c’est la mode pour tout le monde sur la planète pop d’avoir à nouveau recours aux services des artistes urbains pour apporter un peu de fraicheur à leurs chansons. Cette fois c’est Bruno Mars qui nous propose une version  plutot explosive de son dernier single  » Gorilla  » en compagnie de R.Kelly mais aussi  de Pharrell Williams.

Mars n’a pas reposé sa voix sur le titre et ce n’était franchement pas nécessaire. Kellz est suffisamment subtil  et présent pour qu’il n’ait pas eu besoin de retourner en studio. Le mixage est particulièrement remarquable sur les refrains et donne envie de les voir assurer lors d’une performance live, le plus rapidement possible. Une apparition dans une émission comme The Voice pourrait très bénéfique à la chanson qui restait resolument plate avec Bruno en seul interprète. Là elle prend une plus grosse dimesion et il serait donc juste qu’il  s’en serve pour clore l’exploitation de ce second opus.