On ne parle plus que d’eux depuis quelques jours sur la toile. Les memes, les moqueries ou encore parodies font légion auprès des internautes qui rivalisent d’ingéniosités pour se moquer des 2 chanteurs de R&B. Mais que se passe-il exactement? C’est sur quoi nous allons revenir dans cet article, aussi bien pour le roi du R&B, que pour Usher Raymond, qui a fait les belles années du genre au début de la décennie précédente.

L’affaire R.Kelly.

Il y a comme un air de déjà vu, puisque que c’est Jim DeRogatis, le journaliste qui avait déclenché la 1ère affaire qui récidive plus de 15 ans plus tard avec un nouveau scandale. Robert est présenté comme étant à la tête d’un « temple sexuel » dans ses propriétés de Chicago et d’Atlanta. Un « temple » où six jeunes femmes à peine majeures ( mais bel et bien majeures) auraient vécu recluses, servant d’esclaves sexuelles au maître des lieux. Une accusation, au mieux glauque, mais surtout parfaitement scandaleuse, qui a révolté une bonne partie des internautes.

Bien évidemment, le chanteur a violemment démenti toutes ces accusations, mais surtout, les polices de Chicago et d’Atlanta, n’ont (à l’heure de l’écriture de cet article) pas encore trouvé d’éléments probants pour lancer une enquête préliminaire ou une mise en accusation. Au contraire, c’est l’une des jeunes femmes présumées séquestrées, qui a pris la parole pour défendre le chanteur de R&B, accusant ses parents d’avoir inventé cette histoire. Elle s’appelle Jocelyne Savage  et a publié plusieurs videos où elle explique notamment qu’elle est exactement où elle a envie d’être :

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

« Papa, tu sais tout ce qui se passe avec les médias et internet, et ce que tu as fait est un désastre complet. Tu dois arrêter. Tu nous mets dans l’embarras, moi et toute notre famille. Je suis heureuse là où je me trouve et avec les gens qui m’entourent, et ça prend des proportions énormes. Parce qu’en réalité, tu connais bien cette situation que tu as toi-même provoquée lorsque je suis allée vers R. Kelly. Donc j’adorerais? que tu cesses ce que tu es en train de faire, parce que je n’arrive pas à croire que tu sois allé aussi loin. Je t’aime très fort mais tu dois arrêter ».

Elle a aussi donné une interview au site TMZ où elle accuse ses parents de ne pas être honnête. Elle dit que c’est son père qui l’a mis en relation avec R.Kelly (après un concert, il y a 2 ans), afin qu’il l’aide à avoir une carrière dans la chanson. C’était leur « plan ».

« Timothy (le père de la jeune fille) savait que Joycelyn resterait chez R. Kelly pendant une longue période, des mois, mais n’avait aucune idée que cela durerait des années. Comme Joycelyn nous l’a dit, cela fait six mois qu’elle a vu sa famille (ici plutôt 6 mois qu’elle n’a pas vu sa famille) en personne, mais elle dit à ses amis que son père connaît exactement sa situation« .

Globalement, le père et la fille auraient fomenté un « plan » pour qu’elle vive chez R.Kelly pendant quelques mois, afin qu’il lui fasse avoir une carrière dans la musique. Malheureusement, ça ne s’est pas fait, et c’est ce qui l’inquiéterait. La police qui a vérifié toutes les déclarations et même les différentes conférences de presse  mais pour le moment, tout est au point car ils estiment qu’il n’y avait pas de preuves du fameux « temple » sexuel et que ce n’était que des relations entre adultes consentants ( à l’heure où cet article est écrit).  C’est-à-dire que pour le moment, le procès est médiatique et moral, mais pas judiciaire, parce que les policiers n’ont pas encore les preuves nécessaires.

Le cas Usher.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Usher est plongé dans une autre situation, vu que les faits remontent à 2002. Il aurait déboursé 1,1 million de dollars pour s’éviter un procès. Il est accusé d’avoir volontairement transmis son Herpès incurable à une ex alors qu’il avait conscience de sa maladie. Comme le révèlent des documents de Radar Online datant de 2012, Usher n’aurait rien dit de son état de santé à la styliste, faignant d’être « négatif » au virus de l’Herpès et n’aurait pas utilisé de préservatifs avec elle, or, il est illégal dans l’Etat de Californie de propager sciemment une maladie sexuellement transmissible. Il a donc accepté de payer une forte somme d’argent pour mettre fin aux poursuites judiciaires.

Au moment des faits, le chanteur de R’n’B était en plein divorce avec Tameka Foster pour des soupçons d’infidélité. La victime a assuré qu’elle souffrait de fièvres, frissons et plaies vaginales, l’empêchant de mener une existence totalement normale. A l’époque des faits, la star de 38 ans avait accepté de lui payer 2754,40 dollars pour couvrir les frais médicaux. Elle avait ensuite découvert que le chanteur savait depuis déjà quelques mois qu’il souffrait de cette maladie. Toutefois, le plus « grave « pour la star de R&B, est surement dans les détails divulgués dans la plainte :  » Lors de leur rapport, la jeune femme s’aperçoit qu’un liquide verdâtre s‘écoule du pénis d’Usher. Quand elle lui demande ce que c’est, il lui dit que ce n’est rien de grave, et elle le croit. » 

Quels impacts pour chacun des 2 artistes?

R.Kelly a plus de 30 ans de métier,  et il a réussit à se créer un socle de fans qui résiste à toute épreuve, ou presque. A 50 ans aujourd’hui, le pire pour lui semble être derrière lui. Le gros choc et la scission d’une partie de son audience a eu lieu en 2002. C’était ce qui pouvait lui arriver de pire à ce moment-là. Depuis, il a prouvé qu’il pouvait continuer à avoir des albums disque de platine, et à remplir des stades aux USA, tout en étant très peu présent dans les gros médias ou lors des grosses cérémonies. La dernière fois que le grand public a vu R.Kelly sur le devant de la scène, c’était lors des AMA avec Lady gaga sur « Do What You Want With Your Body ».

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Il se fait rare , mais d’une certaine manière, une grande partie du public qui le suit toujours semble avoir fait l’impasse sur sa vie  » privée », ou alors se refuse tout simplement à croire ce qui se dit à son propos. Ici, ce qui est dénoncé a surement fragilisé cette partie de son public, mais, son sôcle devrait lui rester fidèle, parce que ça fait 15 ans qu’ils sont habitués à ce genre de « révélations » et aussi qu’il a 50ans. Il n’est plus destiné à faire de la musique qui sera diffusée dans le mainstream, mais il va progressivement se diriger vers des projets jazzy, soul, matures, qui vont lui permettre d’une certaine manière de rester la légende R&B qu’il est déjà. Il n’est plus vraiment à un stade où il peut/va toucher une audience jeune. La meilleure chose qui puisse lui arriver, c’est de continuer à faire des opus du genre et de se ranger, tel un Charlie Wilson.

Usher, de son côté a un parcours privé un peu sans faute. Hormis ses différentes histoires sentimentales, affichées sur le devant de la scène. Il n’a jamais fait face à un scandale sexuel. Ici, il est accusé d’avoir sciemment transmis son herpès incurable à une femme. L’image n’est pas belle, pour lui dont la carrière vacille, mais surtout, avec ce genre de cas, ce qui gène, ce sont les « détails ». Ce qui va le suivre, ce n’est pas tant qu’il ait payé pour avoir donné de l’herpès à une femme. Tout le monde retiendra surtout que  du « zizi d’Usher sortait un liquide verdâtre ». C’est cette image qui va le désacraliser, car c’est sur ça que les gens vont revenir chaque fois qu’il va sortir un nouveau titre. De même, les gens qui parlent généralement de l’affaire d’R.Kelly de 2002 ne parle pas de l’âge de la fille, qui avait 15 ans. Non, ils évoquent surtout la pratique sexuelle de l’uro, le fait qu’il lui pisse dessus. C’est cette image qui a marqué les gens, car ce n’est pas une pratique sexuelle répandue. Elle a directement été associée à la perversité et elle lui est restée collée à la peau. Usher n’aura pas l’image du pervers, mais pour quelqu’un dont la carrière repose beaucoup sur le sex-appeal et le physique,  » le zizi qui sort le liquide vert » est très malvenu. C’est d’autant plus malvenu qu’Usher va avoir 40 ans et contrairement à R.Kelly, il doit se trouver une stabilité.

Son dernier album a totalisé 60.000 ventes aux USA dont 24.000 en première semaine. Un désastre… pour celui qui était au sommet du R&B il y a seulement 13 ans avec « Confessions »qui, rappelons le, a fait 10 Millions de ventes aux USA seulement.

Aujourd’hui en 2016, il fait de moins bons chiffres que d’autres véterans comme Monica. Sauf qu’en 2003 ( à l’époque où il vendait 10 millions, Monica vendait 1 million) et sans avoir eu des succès mainstream et en restant très R&B, elle s’est mieux maintenue auprès de son public qu’Usher avec toutes ses errances musicales qui lui sont fortement reprochées. Il vend moins que des artistes R&B qui vendaient dix fois moins que lui en 2004, ce qui montre l’ampleur de sa chute et la déception chez sa fanbase. Mais ce n’est pas la seule chose qui pourrait lui desservir.

Une association nuisible.

Depuis quelques jours, les 2 affaires étant apparues au même moment sur la toile, on a une frénesie et une association, qui dit globalement que «  Usher, comme R.Kelly sont de gros degueulasses ».

Certes, le fait de transmettre sciemment une maladie sexuellement transmissible  à une femme est affreux, mais c’est quand même un degré en dessous, ou alors autre que le fait d’avoir un temple sexuel plein de jeunes femmes kidnappées. Toutefois, dans la frénesie de la toile et sans preuves tangibles pour Kellz ( pour le moment, encore une fois), les 2 affaires ont été mises sur le même plan. En réalité, ça banalise totalement le cas de R.Kelly, et ça aggrave celui d’Usher. C’est d’autant plus nuisible pour Usher qu’R.Kelly ne vise plus le mainstream et est habitué à ce genre de presses, contrairement à lui, qui est à un très mauvais point de sa carrière et qui doit encore essayer de convaincre une audience de masse. Il doit encore rêver d’avoir de gros succès, mais ça ne va pas être facile  avec l’image du « Il est comme R.Kelly auprès d’une audience jeune« , qu’il a déjà perdu en très très grande partie. Oui, parce que depuis « Confessions », la carrière d’Usher est une longue descente aux enfers.

  •  Confessions  = 10 millions de ventes aux USA en 2004.
  • Here I Stand  = 1.5 millions de ventes aux USA en 2008.
  • Raymond Vs Raymond  = 1.3 millions de ventes aux USA en 2010.
  • Looking For Myself – 450.000 ventes aux USA en 2012.
  • Hard II Love   = 650.000 ventes aux USA en 2016. ( streaming inclus)

Artistiquement, il déçoit son public, donc le rapport de force est très dur chez lui. Ce qui n’est pas du tout le cas chez R.Kelly qui, au-délà de son statut de légende vivante, change assez habillement de style et donc maintient assez bien son public. Il n’est pas en pente descendante brutale du tout. Pour comparaison sur la même période.

  • Happy people / U Saved me  = 3 millions de ventes aux USA en 2004.
  • TP3 Reloaded   = 1.6 millions de ventes aux USA en 2005.
  • Double Up : 1.3 millions de ventes aux USA en 2007.
  • Unttitled : 450.000 ventes en 2009, aux USA.
  • Love Letter : 1.000. 000 ventes en 2010 aux USA. ( meilleur vente pour un album  pur R&B cette année-là)
  • Write Me Back  = 350.000 ventes en 2012 aux USA.
  • Black panties : 603.00 Ventes aux USA en 2013. Disque d’or.
  • The Buffet : 250.000 ventes aux USA en 2015.

Clairement, l’affaire de 2002 a cassé sa popularité, mais en comparaison de tous les autres artistes de sa génération (y compris des Mariah ou Whitney), personne n’arrive à avoir sa stabilité. En fait, même s’il n’y avait pas eu cette histoire, ces chiffres auraient été très bons pour un artiste R&B qui a plus de 20 ans de carrière. Il réussit même de gros coups en 2010 et en 2013, en étant respectivement la meilleure vente R&B (sans danse) et la seconde meilleure vente R&B (derrière Beyonce) de ces 2 années. On voit bien qu’il a malgré tout conservé un socle terriblement solide, et ce, sans grande exposition ou gros tubes.

L’autre chose qui joue aussi en sa faveur est qu’il remplit encore des stades chaque année aux USA. Même s’il quitte son label actuel (ce qui pourrait arriver), il reste rentable juste de part sa marque. En 2008, Usher avait déjà dû annuler une pléiade de dates du « Here I Stand Tour » parce qu’il avait du mal à vendre les tickets. Il est bien plus fragile que Kelly de ce côté là.

Ce sont donc 2 stades de carrière totalement différents, mais à ce stade, R.Kelly, est bien mieux loti pour surmonter cette étape. Il a même la possibilité d’en jouer comme il l’a souvent fait et de sortir un titre réaction, comme  « Shut Up » ou « Heaven I Need a Hug » qui consolident son sôcle.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Il ne reviendra plus jamais au R.Kelly des 90’s, mais encore une fois, même s’il n’avait jamais été accusé de tout ça, il ne serait jamais revenu à ce niveau. Il suffit de voir les carrières de Joe Thomas, Brian McKnight et de tous les autres maitres du R&B des 90’s. Aucun n’a le 10e de son impact, malgré toutes ses casseroles. Il vit en réalité une seconde partie de carrière, plus que glorieuse … et ça pourrait continuer s’il ne va pas en prison.

Usher, étant déjà dans un trouble musical réel, et  ne sachant déjà plus vraiment à qui s’adresser, aura plus de difficultés à se décoller de cette image du gars « au zizi qui sort des choses vertes« . Il disait à une époque que sa musique était son journal intime, il peut aussi jouer la carte des « excuses » publiques comme sur « Papers », mais, ça lui rajoute une épine sur le pied, au moment, où il doit déjà plancher sur ses fondations artistiques.

[Focus] R.Kelly, 15 tubes que vous ne saviez pas qu’il a écrit et produit pour d’autres artistes..

Triste Réalité!