Rebecca Ferguson vient de mettre en ligne un premier live de son single «  I Hope » sur sa chaîne Vevo et le moins qu’on puisse est que la demoiselle est bel et bien prête à mettre le monde à ses pieds avec son second album. La performance est absolument magnifique, la jeune femme a pris de l’assurance, de la prestance: c’est plein élégance. Elle défend  l’ histoire de son titre, cette déception sentimentale avec une rage sereine et ça fait plaisir aux yeux et aux oreilles.

 

Elle approche la perfection sur ce coup ci, surtout avec le final de la chanson. Je trouvais le texte un peu court, une sorte de sentiment inachevé  que je comprenais d’un coté car ça laisse chacun s’imaginer sa propre fin, ça laisse  l’auditeur  et son imaginaire décider.. mais qui d’un autre coté, ça restait frustrant. C’est comme lire un livre, l’adorer et se rendre compte qu’on nous a arraché la dernière page. Elle n’est peut être pas essentielle pour comprendre l’histoire, peut être pas déterminante pour l’appréciation du bouquin mais toujours est il que c’est toujours mieux de la lire.

Ici, avec les «  I Forgive You », elle met comme une sorte de point final à son titre, d’une manière sobre mais sublime.

Vivement la sortie de « Freedom » le 2 Decembre.