Mary-J-Blige-Suitcase-Video

C’est au début de ce mois, à la surprise quasiment générale que Mary J. Blige a annoncé à ses fans qu’elle s’était entièrement occupée de la bande originale du film  » Think Like a Man Too ». Quelques mois après son album de noel et 3ans après  » My Life 2 : Act 1 The Journey Continues », la chanteuse a donc surpris en proposant 14 chansons enregistrées avec Pharrelll williams , mais surtout aux cotés du duo The Dream- Tricky Stewart qui se s’est occupé d’une bonne moitié du projet.

Image de prévisualisation YouTube

Un disque clairement plus rythmé que ses 2 prédécesseurs, la queen of hip hop soul prend le parti d’être plus joyeuse, moins revancharde sur cet opus comme le montre d’entrée son enthousiasmante reprise du classique de  Shalamar  » A night To Remember« . La production assurée par Rodney Jerkins est cliquante mais le mariage entre old school et modernité est suffisamment bien fait pour qu’on ne le remarque même pas. C’est d’ailleurs le point fort du disque, la dame réussit à mélanger les anciennes recettes dans de nouveaux pots sans que personne ne les remarque.  Le tout a une odeur de fraicheur de modernité  sans innovation profonde mais c’est une bonne chose car c’est exactement ce qu’on attend d’une chanteuse ayant l’âge et le baggage musical de MJB.  On retrouve la HappyMary dans la droite lignée des opus  » The Breaktrough » et »  Growing Pains » avec un travail vocal bien plus travaillé mais  aussi une volonté de ne jamais trop. L’album est parfaitement dosé avec d’un coté des titres parés pour faire la fête comme  » Vegas Night « avec The Dream,  « moment Of love« , des titres plus sombres et urbains comme « suitcase » et mais aussi des mid tempos superbement travaillés. Le quintet final est absolument dantesque. «  I Want You » que lui a écrit Jazmine Sullivan foudroie par la puissance ses arrangements soulful, un titre qui retourne vers les racines du genre avec une interprétation tout à fait crédible.  » Power Black » est plus symétrique mais se défend avec une production très 90’s et un refrain très entetant tandis que  » Propose » clôt le projet sur une note un poil plus pop, plus classique aussi, empreinte d’un romantisme qui ne lui va pas forcement mais qu’elle ne dessert pas non plus. C’est une bonne chanson qui ferme un opus résolument frais et bien plus abouti que ses 2 prédécesseurs. Elle réussit admirablement à ne pas se trahir tout en étant toujours dans la tendance urbaine du moment.

Le seul bémol reste peut être cette absence de #Sadsongsracks, les chansons tristes fortes et mélodieuses qu’elle a su porter ou alors le fait qu’elle aurait pu étoffer encore plus son travail vocal en gratifiant certains titres de quelques harmonies en plus.  Ceci étant, pour une bande originale de film, ça reste un très bel effort. Commercialement, elle n’en vendra pas  beaucoup surtout que ce n’est son label habituel qui s’occupe de la promotion mais toujours est il qu’une grande partie des fans qui auront l’occasion d’écouter ce projet seront ravis, en attendant son prochain projet studio prévu pour l’été prochain.

15/20.