Mary J. Blige est de retour avec le single « Thick Of It », le premier extrait de son nouvel album qui arrivera à la fin de l’année.

Un opus qui arrive 2 ans après « The London Sessions », qui n’avait pas été bien reçu par son public. La direction souvent electro/garage de l’album a été rejetée par la base fan de la queen of R&B/Hip Hop. Cette fois, elle revient avec un titre R&B aux influences hip-hop, voire clairement trap, qui correspond beaucoup à ce qui se fait sur la scène urbaine, tout en restant très typique de MJB.

 

Elle réussit à mélanger les influences qui font d’elle ce qu’elle est avec une vibe plus actuelle, et même une touche rétro garage, et le tout se confond extrêmement bien. Ce n’est pas un coup de coeur immédiat, mais c’est une chanson très aboutie – notamment au niveau de la production-, qui va se bonifier au fil des écoutes. Elle aura sans doute un meilleur accueil dans les radios urbaines, que « Right Now » sur l’opus précèdent. Si la promo est bonne, si Capitol fait bien son travail – ce qui est rare chez eux avec les artistes urbains – elle peut faire un top 10 dans les charts R&B/Hip Hop, au minimum.

**

L’accueil autour de la chanson a été formidable. Elle est première des radios R&B adultes en un mois, ce n’était pas arrivé depuis « Exhale » de Whitney Houston. Elle donne à son public ce qu’ils attendaient et c’est la liesse.  L’opus qui sort au mois de décembre n’aurait pas pu être mieux introduit, tandis que le clip recycle admirablement bien des codes connus, usés, mais surtout toujours très aimés et efficaces. MJB, la femme qui souffre, la femme qui se plaint, mais qui ne baisse jamais les bras face aux nouvelles épreuves.