ledisi

Quelques fois faire face à son intérieur, à sa vérité, impose de se renouveler. C’est l’histoire de la nouvelle épopée musicale de Ledisi qui signe avec  » The Truth », un album R&b langoureux et moderne. Un titre simple pour un projet simple mais raffiné et surtout évocateur. A l’instar du premier single «  I Blame You » qui ouvre l’opus sur une savoureuse et onctueuse vibe 90’s, la chanteuse continue le travail amorcé dans  » Pieces Of Me » et se modernise, se « mainstreamise » si l’on peut dire sans jamais perdre totalement de son essence.

Bien sur, les amoureux des premiers jours auront un peu de mal à se mettre à la page, à la voir se détacher de son son soul/jazzy mais elle ne démérite pas. Sa voix n’a rien perdu de son splendide, il suffit d’écouter sa prestation dans la chanson qui donne son titre à l’opus, la versatilité dont elle fait preuve sur le touchant «  Can’t Help Who You Love« , ou encore le superbe «  Like This » que plusieurs chanteuses de sa génération lui enivraient. En effet, c’est exactement le genre de chansons sur lesquelles on a l’habitude d’entendre des Faith Evans ou Mary J Blige avec cette touche de hip hop parfaitement maîtrisée. A n’en pas douter, le titre serait un savant choix de singles, contrairement à  » That Good Good » qui malgré son efficacité relève plus du domaine de Beyonce dans l’album «  4« . Cependant la perle de l’album, le grand moment de ce projet est sans aucun doute «  Lose Control« ; Un slow-jam pimpant, une invitation non-voilée aux plaisirs de chair.. qui garde cependant tout ce qu’il faut de classe.  Elle s’aventure sur un terrain qu’elle connait peu mais s’en sort sans aucun fracas, la chanson est très travaillée, malicieuse. Encore une fois, un plaisir à l’instar de cet album qui ne restera peut être pas dans les annales – parce qu’elle reprend quand même des codes r&b connus sans grandes innovations–  mais qui reste un  beau projet, mettant à merveille en exergue le désir d’émancipation d’une artiste qui se constitue peu à peu une discographie solide et étonnamment variée.

15/20.