Après le succès de   » Somebody » avec Jeremih, Natalie La rose propose « All Around The world » en compagnie de Fetty Wap.

C’est la suite de son premier titre et c’est une chanson dans la même veine. Un titre pop-electro avec un rappeur pour bien rappeler qu’elle compte ratisser large et donc toucher dans le style le plus populaire actuellement chez les jeunes américains, à savoir le rap. Fetty Wap s’inclut donc dans une stratégie commerciale bien rodée pour une chanson, malgré tout très pauvre. Elle  semble savoir chanter comme on l’a vu la semaine dernière avec sa prestation sur « Ordinary People » de John legend mais en terme d’identité vocale ou sonore, c’est un zero pointé. On ne peut pas lui en demander beaucoup vu que c’est la protégée de Flo Rida et que lui non plus n’a aucune identité sonore, mais Natalie la Rose, c’est le cliché de la  chanteuse faussement urbaine sans constance, légèrement métissée à qui on fait chanter des chansons pour danser,mais dont personne ne voudra jamais acheter un opus. C’est du moins ce ce qu’on nous montre pour le moment. C’est une énième version low-cost de Rihanna en terme d’ambition musicale.

D’ailleurs, pas sur qu’elle réussisse à s’installer après le succès de son premier titre. » All Around the World » en plus d’être datée se targue d’avoir un refrain ridicule et pas accrocheur. Des «  la la la » qui auront tôt fait de lasser l’auditeur. Clairement, dès qu’il n’y a plus Whitney, c’est plus dur d’avoir un bon refrain. Espérons qu’elle s’arrête au statut de one-hit wonder, car si c’est pour enchainer des choses du genre, on a déjà notre dose avec Selena Gomez, Miley Cyrus ou encore Rihanna et en plus, elles sont bien mieux produites.

Visuellement, c’est très recyclé, on dirait un visuel de Britney en 2003, elle sait  plus ou moins faire des mouvements, danser, mais manque totalement de charisme.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

 

Triste Réalité!