Alicia Keys est de retour ! Après l’album  » Girl On Fire » et le single caritatif «  We Are Here », la chanteuse propose  » 28 Thousands days » qui semble être le premier extrait de son nouvel album.
Alicia change de direction musicale sur cette chanson disponible partout… sauf sur Tidal. Keys est une des partenaires de Jay-z sur la plateforme de streaming musical, elle était la porte-parole lors du lancement,mais son nouveau titre ne s’y trouve pas.

« Girl On Fire » était déjà un mauvais premier single, celui-ci est plus recherché, mais ça n’en fait pas une bonne chanson d’Alicia Keys pour autant.  Elle a pris l’habitude de revenir avec des chansons cross-over qui font plus de mal à son audience et à la cohésion de ses opus qu’autre chose. «  28 Thousand Days » dispose d’une légère vibe pop-rock avec une contenance street qui vient surement de l’empreinte de Swizz Beats. La ligne de piano est superbe, mais c’est le seul moment réellement solide du titre qui est plus cacophonique et désordonné que puissant. En plus, le texte est très léger, voir creux et c’est très dommage qu’elle choisisse de proposer ça, quand elle a nous a bassiné pendant des mois sur les réseaux sociaux avec la nécessité de s’engager sur des causes humanitaires. Elle veut clairement changer, se détacher d’une certaine image, mais le potentiel de ce single, même commercial, reste limité. La mélodie n’est pas très efficace et , même s’il finit par avoir un minimum d’exposition en mainstream, ses ventes d’opus qui souffrent déjà s’effondreront totalement cette fois. Le pire étant qu’elle est capable de bien mieux… et qu’on le sait tous!

Triste réalité!