On l’a attendu, on l’a demandé et l’avait préconisé, Alicia Keys propose enfin le remix urbain de son single « In Common« . La chanteuse a fait appel à Kanye West et à Travis Scott. On avait parlé des enjeux autour de cette chanson  qui n’a malheureusement pas réussi à trouver son public.. aussi bien dans les radios pop, que dans les radios R&B/Rap. C’est la 1ère fois qu’un 1e single d’Alicia keys n’entre pas du tout dans le hot 100 américain et cet échec a repoussé la sortie du disque, initialement prévu pour ce mois.

[Edito 25] Les défis d’Alicia Keys.

Il y a 2 semaines, Alicia avait envoyé un remix electro qui n’a pas du tout fonctionné non plus.

Alicia Keys envoie une nouvelle version de « In Common » aux radios pop américaines.


Cette fois, elle envoie une version R&B/Rap avec Kanye West et Travis Scott. C’est ce qu’elle aurait du faire dès le départ. Il y aurait du avoir 2 versions. Une version rap avec Kanye West et Travis Scott comme celle-ci et une autre avec un chanteur de R&B.

Ils ne dénaturalisent pas la chanson, mais permettent de l’introduire à une audience plus urbaine qui n’a pas accroché à la chanson à sa sortie. Ce n’est pas révolutionnaire et ça aurait pu aider la chanson, au moment où elle est sortie…
Là elle le lance 4 mois après alors que le titre a déjà chuté dans les radios R&B/Rap. C’est vraiment le geste du désespoir et c’est assez inquiétant pour cet album, car ça montre réellement qu’ils n’avaient pas prévu le flop du titre et n’avaient pas anticipé de second single dans ce cas-là. Ils s’accrochent à « In Common » qui n’est même plus dans le top 1000 Itunes aux USA. Il n’y a qu’en France que la chanson se maintient un minimum avec une 172e place sur Itunes.

Triste Réalité!