Après la sortie de son album « Turn the Lights On » qui n’a pas connu le succès escompté, Rico Love s’est fait un peu discret. Le producteur et songwriter reste cependant opiniâtre et remonté contre les médias et une partie de l’industrie du disque. Il s’est exprimé dans un post sur Instagram. Selon lui, l’influence est plus importante que la popularité, mais malheureusement tous les gens influents aujourd’hui n’ont qu’une seule envie… c’est d’être populaire.

« DMX a vendu des places dans des stades de 18.000 places à guichets fermés chaque soir en commençant et en terminant ses prestations par une prière. Il avait une influence dans la vie des gens à plusieurs échelles. Regardez comment les médias l’ont détruit. Il avait de l’influence et il le savait. Il parlait et les gens l’écoutaient. Je pense qu’il était un des seuls artistes qui auraient pu faire ce que 2 pac a fait en entrant réellement dans la vie des gens. Ils ont tué 2 pac physiquement et ils ont assassiné le personnage de DMX.
Regardez comment les artistes deviennent moins cool quand ils se mettent à évoluer et à grandir. Ils trouvent T.I vulgaire parce qu’il est un père et qu’il doit montrer comment ils élèvent ses enfants dans son show télé. Vouliez-vous qu’il continue à être dans la rue et danser dans les clubs toute sa vie ?
Ils veulent nous programmer et faire en sorte que la « jeunesse noire » se retourne des exemples positifs. 50cent était le roi du monde quand il parlait de la rue et du fait de s’être fait tirer dessus.. mais quand il a commencé à devenir un vrai business man, il a perdu le cap et tous ses streets followers.
Tout le monde dit qu’il faut sortir du ghetto, mais dès quelqu’un en sort réellement, les médias le dépeignent comme étant moins crédible.
Ils plantent les pensées et nous nous y accrochons. Nous sommes contents de glorifier les artistes tant qu’ils sont dans la cage.
Cage = un dispositif conçu pour capturer et conserver les animaux.. permettant l’entrée.. mais jamais la sortie.« 

C’est un propos très véridique à plusieurs niveaux notamment dans la première partie de son développement où il évoque le fait que DMX ait eu une grande influence sur la scène noire américaine et s’est fait brutalement assassiner médiatiquement. C’est l’un des rappeurs les plus influents de tous les temps, mais il n’a aucune réelle reconnaissance pour ce qu’il a pu accomplir. Ceci étant, là où son propos peut se limiter, c’est sur le fait de résumer sa chute aux médias ou de le mettre sur le même terrain que T.I et 50 cent. Ces 2 derniers ont perdu une grande partie de leur public quand ils sont devenus plus mainstream, mais pas seulement à cause des médias. C’est aussi parce qu’ils ont promu quelque chose qu’ils ne représentaient plus au bout de quelques années. Les fans de 50 cent ne sont pas dégoûtés qu’il ait réussi, mais ils ne se reconnaissent plus vraiment dans sa musique, parce que celle-ci ne leur parle plus. On peut évoluer, mais on ne peut changer totalement en pensant que les personnes qui nous soutenaient quand on écrivait sur le fait de dealer de la drogue avec 2 dollars dans son compte en banque se reconnaitront quand on parlera de nos millions de dollars et des filles qu’on se tape chaque soir. D’ailleurs très souvent, quand on change de statut social, on change aussi de manière de voir les choses et d’écrire. C’est quelque part logique de voir qu’une certaine partie de leurs publics s’éloigne d’eux à cause de ça, avant d’être manipulée par les médias. Nas ne s’est jamais éloigné de son son, est resté fidèle, il a évité les tubes mainstream, mais ça lui a donné une longévité, une réussite et un respect inégalé.S’il est clair que le traitement médiatique accentue les traits de la légèreté d’esprit et de contenu chez les artistes noirs et qu’on a ce mythe de la légende musicale qui ne vieillit jamais sans scandales ( Michael, Janet, R.Kelly,Marvin Gaye, etc..) lorsqu’elle devient trop puissante, Rico Love pointe les bons problèmes, mais les mélange un peu de manière abrupte, ce qui pourrait discréditer des points pourtant solides qu’il défend.

A noter qu’il a proposé un nouveau titre cette semaine, la chanson s’intitule  » S.A.N.DS »