Princess Vitarah est la rappeuse nigériane installée à Los Angeles qui buzze depuis quelques semaines suite à la parution de son single Nigerian Pussy. Le single est le premier single officiel de Princess qui avait déjà remixé « Coco » de O.T Genasis et No Type de Rae Sremmurd.

Le single crée la polémique à cause de ses paroles très sexuellement explicites et de sa pique aux ghanéennes. Elle commence en effet la chanson en disant « Nigerian pussy is the tightest,Ghanian pussy is not,Nigerian pussy is the softest,Naija pussy is the cream of the crop ».  Un propos très cru qui ne plait pas à tout le monde, mais qui lui permet aussi de se faire remarquer.

Le titre s’inspire clairement de ses consoeurs américaines. On a même une référence au « Drip Drop » de Yazz d’Empire et même si ça ne révolutionne rien, on ne niera une certaine efficacité et une drôlerie assumée.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Elle a vu une opportunité de se faire remarquer et elle l’a saisi. Ca n’en fait pas une grande artiste pour autant, on attendra d’écouter les prochains travaux.