Princess Vitarah est la rappeuse nigériane installée à Los Angeles qui buzze depuis quelques semaines suite à la parution de son single Nigerian Pussy. Le single est le premier single officiel de Princess qui avait déjà remixé “Coco” de O.T Genasis et No Type de Rae Sremmurd.

Le single crée la polémique à cause de ses paroles très sexuellement explicites et de sa pique aux ghanéennes. Elle commence en effet la chanson en disant “Nigerian pussy is the tightest,Ghanian pussy is not,Nigerian pussy is the softest,Naija pussy is the cream of the crop”.  Un propos très cru qui ne plait pas à tout le monde, mais qui lui permet aussi de se faire remarquer.

Le titre s’inspire clairement de ses consoeurs américaines. On a même une référence au “Drip Drop” de Yazz d’Empire et même si ça ne révolutionne rien, on ne niera une certaine efficacité et une drôlerie assumée.

Elle a vu une opportunité de se faire remarquer et elle l’a saisi. Ca n’en fait pas une grande artiste pour autant, on attendra d’écouter les prochains travaux.