Après la cérémonie des grammys, qui sera analysée ce soir, Beyonce, Jay-z et Dj Khaled se retrouvent sur un nouveau titre « Shinning ».

C’est en fait une nouvelle collaboration du couple Jayoncé, sachant que Dj Khaled n’y fournit pas grand chose. Un égo-trip ciselé, doté d’un sample assez efficace. Les 2 tourteaux se congratulent et chantent leurs nombreux accomplissements : Grammys, ventes d’albums, bébés.. etc. C’est la fête chez les Carters. L’ex Destiny’s Child porte le titre dans une mouvance et sur un phrasé très trap, tandis que Jigga reste égal à lui-même en intervenant sur le dernier couplet.

« Shinning » qui est donc le futur extrait de l’opus « Grateful » de Khaled sert aussi surement de mise en bouche avant l’album que le couple est censé finaliser. Ils préparent sans doute le terrain et les hostilités avant de se lancer officiellement. Au vu de leur sens de la communication, ce n’est pas impossible qu’ils lancent la sortie du disque, le jour de l’accouchement de Beyonce.

La chanson n’est pas exceptionnelle, mais elle n’est pas totalement médiocre. C’est un titre ficelé pour remplir l’espace dans les radios urbaines et c’est exactement ce qu’il fera. Il sera diffusé pendant un petit moment avec cette petite touche estivale qui lui donne une certaine « fraicheur » et sera tout aussi vite oublié.

La prestation de Beyonce aux Grammys.

Du coté des Grammys, Beyonce a défendu « Love Drought » et  « Sandcastles » dans un show riche visuellement, mais profondément égocentrique, voire dilatent. Les longues scènes parlées sont rébarbatives, voire totalement gênantes. En revanche, elle était au top de sa forme vocalement et de ce fait, « Sandcastles » qui est une des pires chansons de son album, s’apprivoise bien mieux.