4 ans après le succès de « Prism » et 1 an tout juste après son single pour les Jeux Olympiques, Katy Perry est de retour avec « Chained to the Rhythm », le premier extrait du 4e album de la chanteuse, qui ne travaille donc plus avec l’homme derrière ses plus gros tubes. Dr.Luke était le magicien de Katy Perry,  c’est lui qui a produit tous les gros succès de la belle, mais face aux poursuites judiciaires et à l’affaire Kesha, elle a décidé de s’eloigner. En effet, c’est son frère ennemi Max Martin et Sia qui se sont alliés sur ce nouveau titre qui s’éloigne un peu de la pop rose-bonbon qui a fait  le succès de Perry.

On retrouve en effet un peu l’influence de Daft-Punk sur cette chanson pop, aux légères touches disco. C’est sirupeux, assez dansant, mais pas spécialement original. Un point fort dans le monde Katy Perry, vu qu’elle ne cherche pas forcement à l’être.  C’est exactement dans la lignée pop-electro-dancehall que tout le monde fait actuellement, elle ne prend aucun vrai risque.

Ce qui reste toutefois dommage et ça va se sentir dans le lancement du titre chez ses fans car avec Dr.Luke, elle faisait une pop très enfantine mais maligne. Elle avait un but et se démarquait des autres. Ici, avec ce single, c’est un succès radio assuré, (bien qu’il soit assez fade) mais elle perd un peu de sa particularité comparée à ses consœurs. Le noyau dur sera un peu désaxé.

Ceci étant avec elle, le clip fait habituellement tout. Il n’y a donc pas de véritables raisons que cela change cette fois. Elle devrait s’assurer un bon lancement avec une vidéo et la prestation aux Grammys prévue ce dimanche.