L’IFPI, a dévoilé la liste des albums les plus vendus dans le monde en 2016. Un classement qui compile le streaming, les ventes et le digital, pour donner une observation globale sur les chiffres des artistes dans le monde.

1. Beyoncé, Lemonade (2.5 million)
2. Adele, 25 (2.4 million)
3. Drake, Views (2.3 million)
4. Metallica, Hardwiredto Self-Destruct (2.1 million)
5. David Bowie, Blackstar (1.9 million)
6. The Rolling Stones, Blue & Lonesome (1.8 million)
7. Bruno Mars, 24k Magic (1.7 million)
8. Twenty One Pilots, Blurryface (1.5 million)
9. Coldplay, A Head Full of Dreams (1.4 million)
10. Pentatonix, A Pentatonix Christmas (1.4 million)

Les chiffres sont loin d’être faramineux, ce qui explique ce dont on parle souvent dans les dossiers.
L’industrie est aux abois et essaie de se raccrocher à toutes les branches possibles pour survivre ( chansons faciles, artistes de pacotille érigées en légende dans l’espoir d’avoir des revenus, etc). Ils vont très mal, surtout quand on compare ces chiffres à l’état de l’industrie, il y a 10, voire 15 ans. C’était des résultats de première semaine pour les superstars.

Beyonce domine grâce à « Lemonade » et au visuel, ce qui est malgré tout extraordinaire, lorsqu’on sait qu’elle est arrivée dans l’industrie en 1997.
Par rapport à son exposition, il y a toujours chez elle, ce fossé qui fait qu’elle ne vend pas « tant » que ça.. MAIs sur le chemin global de sa carrière, c’est très bon.

Adele est la seule contradiction à la réflexion faite sur l’industrie plus haut. Elle porte à elle toute seule toute l’industrie du disque. « 25 » avait fait près de 4 millions de ventes lors de sa première semaine de ventes en 2015. En une semaine, il battait tous les chiffres des opus de 2016. Mais ce n’est pas tout, après avoir vendu près de 15 millions en 2 mois et demi. Elle réussit encore à refiler son disque à 2,4 millions de personnes en 2016. 

Drake tient très bien la baraque avec « Views » qui fait d’excellents chiffres pour un album, qui n’a eu aucun clip ( hors Hotline Bling, qui n’en est pas le single » officiel). Il a du pactiser avec un marabout sur cette histoire. C’est incompréhensible qu’il ne livre plus aucune video depuis tant de temps, surtout à l’ère du streaming et pour quelqu’un qui a cette aspiration de pop star. MAIs, ça fonctionne, encore très bien.

Bruno Mars mène bien sa barque. Album arrivé en fin d’année. Une promo massive, mais désordonnée. Il aurait pu avoir mieux, mais 1,7 millions, c’est bien, surtout quand The Weeknd ( qui vend mieux que lui aux USA) n’est pas dans le top 10.

La catastrophe, c’est surement Rihanna qui est absente alors qu’elle a sorti son album en début d’année 2016. Elle a eu 10 mois, mais « Anti » ne lui a toujours pas donné la crédibilité artistique qu’elle espère tant. C’est une chanteuse de singles. Les gens aiment ses singles, mais dès qu’elle essaie de s’aventurer vers le concept du disque : Nada, ils fuient. C’est assez frappant, une fois encore ici. L’exposition, les chansons matraquées, les singles écoutés, mais les ventes de l’ALBUM risibles…

Elle disait en 2015..

Rihanna:  » Mes tubes ont tous mal vieilli, je veux des titres que je pourrais chanter dans 15ans ».

Et espérait que « Anti » lui donne un autre statut. C ‘est loin d’être le cas.

 

Triste Réalité!