Omarion danse en chine dans le clip de son single « Word 4 Word« , extrait de son album «  Reasons ».

Après avoir dansé en Afrique pour la vidéo de « Distance« , Omarion s’est rendu au Japon pour le clip de « Word 4 Word », un titre aux influences Ragga qui est le nouvel extrait de son opus, qui était censé sortir ce matin, mais qui a une énième fois été repoussé. La video fait partie d’un mini projet visuel qu’il veut livrer avec chacun des titres de son opus et c’est une bonne idée  de sa part.  C’est un excellent danseur et il n’est pas suffisamment reconnu pour ça. Le fait pour lui de proposer plusieurs clips videos ne peut que renforcer sa fanbase, à l’aube d’un nouvel opus.

Musicalement, il a le même souci. Sur chaque single, il est quelqu’un d’autre. « Post To Be« , c’était du Dj Mustard. « Distance« , c’était totalement pompé de « One Dance » et ici, c’est du pur Dj Snake. Le titre n’est pas mauvais, mais c’est trop déjà vu pour que ça marche avec un Omarion aux manettes. C’est ce qu’il n’arrive pas à comprendre. Le clip, a de beaux moments, mais il y a encore trop cette ambiance « vlog » qui casse la grandeur de la chose. Les scènes en kimono à la fin de la video auraient géniales si elles étaient dansées. Il bouge vraiment bien, mais il n’a pas cette vision de livrer des chorégraphies iconiques que tout le monde voudra reprendre. En allant au Japon, on voit que visuellement, c’était possible. Mais le résultat à ce côté « sympa » et « lisse » qui va rassurer ses fans, mais ne va pas lui permettre de toucher le large public, qu’il pourrait pourtant emballer avec une plus grande vision sur ses visuels.

 

[Chronique] Omarion – Sex Playlist.

Le titre n’aura pas surement pas le succès qu’il espère, mais on peut penser que l’album sera néanmoins de bonne facture, comme l’était « Sex Playlist ».