Hier, Miguel a sorti son 4e album « War & Leisure« qui sans grande surprise passe un peu inaperçu.  Malgré le fait qu’on soit en fin d’année et que les ventes soient générales bonnes en cette période, aucun des singles n’a pas pu décoller, notamment parce qu’il les a mal choisis.

Il a voulu imposer un « Black Beattle 2 » alors qu’il y a bien mieux sur l’album. Il aurait d’une part pu revenir conquérir sa base avec « Pineapple Skies », avant d’enchainer sur cet autre titre « Banana Clip« .

Là encore, on reconnait bien l’influence brumeuse des 70’s et de Marvin Gaye, mais récemment, il n’a jamais été aussi bon que lorsqu’il tutoie cette vibe. En plus, ce n’est pas du plagiat intégral. C’est vivant, c’est rythmé, groovy, avec cette petite part d’amusement dans le refrain « LET IT RING LIKE GRRRAA ». Epique ! C’est plus ressemblant à « Adorn » que « Pineapple Skies« , mais ce n’est pas réellement dérageant. Une jolie petite chanson, qui va nous faire du bien en cette fin d’année. C’est juste dommage pour lui de ne pas avoir tiré les leçons de l’échec du précèdent pour mieux vendre ce disque, car musicalement, encore une fois, il avait les titres pour retrouver sa fanbase du début.

[Chronique] « WildHeart », l’émancipation précoce de Miguel.