Mariah Carey va sortir son album « Caution », le 16 Novembre. Devancé par les singles «  GTFO » et « With You« , elle livre désormais « Distance », un titre produit par Skrillex et en compagnie de Ty Dolla Sign.

Le titre est de fait plus actuel que les 2 premiers extraits. La prod un peu saturée, le phrasé plus hip hop  sans toutefois en faire trop, parce qu’elle garde cette petite touche de mélancolie, un peu ubuesque, qui fait toute la candeur du titre. Une chanson qui semble parfaite pour les soirées de la fin de l’été. C’est à la fois aérien, avec une petite touche de groove qui rappelle le « Glamorous » de Fergie, tout en restant très careyéen dans l’esprit et dans la manière de poser, notamment dans le second couplet. C’est vraiment parfaitement ficelé.

Sur le papier, le titre aurait pu faire un très bon premier single pour le disque, parce qu’il reste dans l’air du temps, sans donner l’impression qu’elle court après la mode. Il n’est pas cintré pour être un immense tube, mais des 3 titres divulgués, c’est celui les capacités de se classer au Hot 100.

Toutefois, son équipe a vraiment plombé l’ouverture de cette ère en refroidissant continuellement l’attention autour de son retour. Ils ont proposé buzz single, alors que ce n’était pas nécessaire et «  GTFO » a de fait reçu plus d’attention que «  With You« , tout n’étant pas un succès. Maintenant, l’ère est déjà entachée, et ce sera difficile de vendre un titre attaché avec le nom « Mariah » aux radios populaires, quand elle sort de 2 flops sur le moment. C’est la même erreur qu’avec  » You Don’t Know«  qui aurait pu être un succès en 2013-2014, s’il était sorti à la suite de « Beautiful« .

Après je pense que son équipe a dû se dire qu’ils n’avaient de toutes façons, aucune chance d’avoir des diffusions dans les radios populaires donc autant avoir des diffusions avec les radios adultes sur «  With You«  et tester ensuite pour voir si ça prend avec d’autres chansons sur les autres formats. Ce n’est pas totalement mal pensé, c’est même la bonne stratégie pour les « Vétéran Act », rassurer la base, puis élargir. On verra ce que ça donne, mais même au cas où ça ne prend pas, parce qu’elle risque encore de nous sortir un clip, tout pourri, qui ressemble à un catalogue des meilleures poses avec le catalogue droit de son visage, le titre est extrêmement plaisant. Il prouve ce que je ne cesse de répéter depuis des années, elle a plus un problème d’image qu’un problème musical.  C’est dommage qu’elle refuse de s’en rendre compte, mais c’est peine perdue de le répéter.

L’album s’annonce assez cohérent et c’est au final, l’essentiel pour elle.

[Chronique/Dossier] Mariah Carey – Me I Am Mariah… The Elusive Chanteuse.