Image de prévisualisation YouTube

On ne peut nier que Nivea a réalisé l’un des plus beaux clips de ces dernières années. Publié aujourd’hui, Love hurts apporte un nouveau souffle à la vidéographie. Les influences sont très diverses. Comme le titre l’indique, Nivea revient sur le lieu du crime sentimental. Blessée, elle illustre et met en relief ses souffrances à travers un tas de messages subliminaux et d’actions révélatrices.

L’histoire semble se dérouler en été, dans un quartier semblable à Wisteria Lane. Nivea arrive en voiture devant la maison qui l’a fait tant souffrir. Ne souhaitant pas être reconnue, elle s’est déguisée en Sherlock  Holmes. Vêtue d’un manteau de fourrure kaki et de lunettes noires cirées, Nivea ne craint pas la chaleur :son envie de montrer ses souffrances et son hommage au Sir anglais la surpassent.

C’est ainsi qu’on la voit rentrer dans la maison où des déménageurs l’aperçoivent sans toute fois la reconnaitre grâce à son illustre accoutrement. Elle peut donc à son tour vaquer à sa tache et faire le tour de la maison où s’entrelacent nombreux souvenirs de cet amour et  donc de l’ homme qu’elle a tant aimé. L’amour dans la cuisine ? Les disputes dans cette même cuisine ^. ….

L’ex élu du cœur de Nivea, responsable de ses multiples tourments nous parait, et ce par impétueux soucis de discrétion quasiment toujours de dos. On voit ses nattes, les nombreux tatouages qui ornent chaque partie de son anatomie, l’espèce de douceur avec laquelle il parcourait l’anatomie de la  chanteuse mais rien de  son facies. Il pourrait  cependant vaguement nous faire penser à un rappeur connu et amant de Nivea, mais à ce stade du clip : Rien n’est réellement certain et on essayera de ne pas s’attarder dessus.

Les symboles sont en effet trop riches pour qu’un minime problème de personnalité vienne entacher notre étude. Quelques secondes après que l’envoutant 1er refrain prenne fin, on voit ce même jeune homme déposer une bague à Nivea. Cette bague, symbole de leur amour, de  leur force, et que  Nivea toute seule et s’ornant de diamants dans les scènes d’après veut pérenniser….

La gente dame, à peine boursoufflée se met  en position dinde sur un plateau argentée désormais vêtue elle-même du précieux métal. Comme pour nous rappeler le coté très précieux du sentiment qu’elle a perdu et son peu d’entrain à faire du sport le matin. Elle chante sa peine, ses traits se font et se de font mais  pas le make up, qui  comme un masque la protège de ses propres larmes.

On en revient ensuite à ses fameuses scènes d’amour et la vision de sa volumineuse cuisse (2 :06 pour les intéressés)  qu’avec passion le gentleman a si souvent tenu. Le bridge quant à lui nous mène lui dans un décor plus sombre, désormais dans une robe bleue à paillettes .Nivea fait ainsi opposition à la scène du diamant. L’amour est fini, envolé et il faut se reconstruire.

Son personnage dans la maison toujours enrobé dans le manteau (malgré la chaleur apparente), tourne et finit par trouver l’objet de son désir final, à savoir le miroir.

Miroir de l’amour perdu, miroir de ce plaisir disparu, miroir qui l’a fait tant souffrir, irrésistiblement  s’extirpe d’elle  une tenante envie de graver à jamais le sentiment. Elle s’exécute avant à  regrets de  quitter les lieux.

Une voiture dans laquelle elle entre sans chauffeur et sans ouvrir la porte, enfin une automatique donc (3 :05) la ramène et l’éloigne de ce trop-plein de peines.

Plus tard .. bien plus tard ..  le mec lui aussi reviendra sur les lieux de cette rupture ..  et surprise .. C’est Lil wayne qui découvre dépité le message qu’a gravé sa belle sur le miroir  avec ce rose à la fois classe et déchirant : Love ‘s Hurts.

Bref , c’est un thriller sentimental de haut vol que Niviei nous offre en 3 :20 . Non seulement , il nous fait aimer encore plus le titre vu qu’ on est obligé de le regarder des milliers de fois pour en cerner le message mais en plus, il  nous apprend tout sur les milles et uns tourments du sentiment dechu.

On ne doit absolument douter en rien douter le fait qu’elle pose là , les bases de la video sentimentalo-cheap comme l’avait fait en 1983 . .. micheal jackson avec Thriller .

Welcome back Nivea .. Certes nous aussi nous ne savons  pas pourquoi «  Love’s hurts » mais nous savons pourquoi nous t’aimons .