Robin Thicke est bel et bien décidé à lacher son album « Love After » War » dans les bacs le 6 décembre et vu que  le titre  éponyme de l’opus peine à décoller dans les charts, il detonne  » Pretty Lil Heart« . Une bombe de soul fortement inspiré 70’s, c’est tout qu’il y ade suave et de sexy, avec des refrains catchy porté par l’indélébile fraicheur de la voix du crooner.

Si ça ce n’est pas un tube radio urbain en cette fin d’année, et bien je ne sais pas ce que c’est . Je me vois déjà le mettre à fond sur mon casque et danser dessus dans le Rer. J’avais un peu  peur pour cette collaboration avec Wayne mais ce dernier ne sert tellement à rien qu’on remarque à peine sa présence. Robin est bien  loin de briser mon mignon petit cœur et j’aime , j’aime, j’aime.

Image de prévisualisation YouTube