A 24 heures de sa sortie, le nouvel album de Mary J Blige n’est toujours pas sur la toile.  Je ne pense pas que ce soit vraiment une bonne chose pour elle car sachant que les singles ne marchent pas vraiment, un buzz critique peut aider les ventes de la première semaine. Cependant, c’est une performance assez extraordinaire de nos jours pour être respectée.

Dans l’attente qu’un allemand nous fasse gré de l’opus vers minuit ou demain soir. On peut néanmoins écouter »  Love a Woman » qui réunit la diva de la soul à Beyonce Knowles. Une rencontre trés attendue où les 2 artistes  aidées de Sean Garett se replongent dans le R’n’b 90’s. Si l’idée est séduisante, le resultat me laisse un peu perplexe. J’aime l’idée, j’aime les groovy géneral, l’ambiance mais  » Love A Woman  » reste assez faiblard. Dans le genre ballade R’n’b savoureuses sur  le desamour de la femme, Kelly Price, Elisabeth Withers et bien d’autres s’en sont bien mieux sorties cette année.

Le titre est agréable mais la mélodie n’est pas vraiment ambitieuse.  On fait du 90’s parce que ça fait bien d’en faire sans vraiment faire de recherches et étalant au maximum ses capacités vocales. Mary J Blige qui cède à la légéreté de Beyonce en gros. Pas mal mais vraiment peut faire mieux.

Cadeau!