20120104-184815.jpg

Même les inédits fatiguent, le moratoire autour du retour de Brandy pèse et on le ressent même avec l’écoute des titres inédits. Il y a 2 ans, on jubilait et jouissait avec raison à la parution de titres inédits qui auraient mérités leurs places sur des albums au vu de leur très bonne qualité.

Désormais c’est une ambiance moins folle qui s’empare de la toile à la parution d’inédits de B.rocka comme ce  » After Party » qui recycle des couplets rap déjà connus d’elle sur un beat un peu mou et répétitif.
On est partagé entre l’envie de pardonner parce que c’est une démo et l’envie d’être très sévère car même avec les démos chez elle, on a connu bien mieux.
Et finalement on décide de n’en pas tirer grand chose, c’est le début d’année, on oubliera en espérant qu’elle et son staff mettent très vite fin à cette situation, cette absence de plus en plus frustrante pour ceux qui l’apprécient.

cadeau