Malgré le fait qu’elle ne sache absolument pas se vêtir ou qu’elle soit d’un mauvais gout ahurissant, ce qui entre nous revient au même. Azealia Banks est une férue de mode: les défilés, dior, prada, gucci, les soirées chics,le botox et  autres excentricités du monde Fashion, elle adore et tient à le faire savoir.

Son Ep  » 1991 » disponible depuis hier en est la preuve. On n’y découvre en réalité que 2 chansons «  1991 » et  » Van Vogue » et les 2  sont des invitations à aller se tortiller, sac à mains,talons  au pied sur la première piste que vous vous trouverez. Une sorte de house douce habillée de son flow  » twitaesque » saignant et  bien dosé. Elle ne révolutionnera rien pas grand chose et fera certainement fuir bons nombres de puristes qui la voyaient en petite Foxy Brown mais c’est aussi révélateur de sa personnalité. Une forte tête,  un peu bornée et surtout très sur de son talent. On verra si l’histoire lui donnera ou pas raison. Pour le moment , en ce début de période estivale: jetez vous sur  ces 2 titres et  faites partir les derniers kilos en trop au rythme des mélodies avant d’aller vous dandiner sur les plages.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube