solangeknowlesremercieJ.cole ici, Kendrick Lamar et Azealia Banks ici sont récemment montés aux créneau pour défendre une sorte d’appropriation culturelle des artistes blancs américains. J.cole a même été le plus violent en disant qu’Eminem, Iggy Azalea, Justin Timberlake et d’autres pillaient la culture noire américaine.  Hier Azealia Banks était en interview dans une radio américaine et elle a tenu  à clarifier son point de vue pour tout le monde.

 »  Dans ce pays à chaque fois qu’il s’agit de problèmes concernant les noirs, dans la politique dans la musique il y a toujours cet espèce de « Allez vous faire foutre, allez vous faire foutre négros, vous ne possédez rien vous n’avez rien.  » L’album de Macklemore n’était pas meilleur que celui de Drake (rapport à son Grammy ) Iggy n’est pas meilleure que n’importe quelle rappeuse black du moment. Les Grammys sont censés être un hommage à l’excellence artistique. Iggy Azalea n’est pas excellente. Mon problème c’est quand tu essaies de faire passer ça pour du Hip Hop.
Nicki Minaj a fait beaucoup depuis deux, trois, quatre ans pour créer une présence au niveau social, elle fait « Roman Reloaded The Re-Up » et toi tu arrives avec « Reclassified » t’essaies de faire contre poid, de ternir la culture. Quand ils donnent ces Grammys en fait ils disent à ces gamins blancs  » T’es génial, t’es grand, tu peux faire tout ce que tu veux  » et ça signifie pour les blacks  » tu n’as rien, tu ne possède rien, pas même ce que tu t’es crée  » et c’est ça qui m’énerve.
Met Iggy dans la catégorie Pop, met la avec Katy Perry, Miley Cyrus, ce n’est pas parce qu’elle ne chante pas que c’est du rap.

Ce qu’elle reproche à Iggy et à certains artistes blancs c’est leur ascension fulgurante via une appropriation de la culture Hip Hop sur des bases qui ne sont pas Hip Hop mais d’avantage Pop et qui se moque des valeurs du Hip Hop et plus largement de ses origines sociales et de l’histoire de la communauté noire américaine. Iggy a été propulsée presque au rang d’icone avec moitié moins de Hit et d’années de travail que Nicki Minaj en étant considérée comme Hip Hop malgré ses sonorités clairement Pop, le tout avec un accent et des intonations volontairement forcées et clichées pour sonner plus afro-américaine alors qu’elle est blanche et australienne. Azealia ne refuse pas le Rap aux blancs, hormis le fait qu’elle critique Eminem pour ses insultes envers les femmes elle a toujours reconnu qu’il avait sa place dans le Game pour le style qu’il a apporté. Non, elle refuse que la culture Hip Hop soit désormais accaparée par des blancs qui ne sont pas Hip Hop et plus largement que le Hip Hop devienne une musique blanche alors qu’il est l’expression de la lutte sociale des afro-américains contre le racisme, la misère et la ghettoîsation. C’est un mode de vie, de pensée avec ses codes linguistiques, vestimentaires, musicaux et il serait bon de ne pas l’oublier. Lil Wayne a été vivement critiqué par le milieu Rock lorsqu’il a sorti son album Rock « Rebirth » pas parce qu’il était noir mais parce que le rock n’était pas son  » mode de vie « , c’était une imitation, une initiation au Rock. Et l’album n’a pas marché dans les charts. Il est plus facile pour des blancs (artistes, boss de labels, maisons de disques, publicitaires…) de capitaliser sur une culture qui à la base n’est pas la leur. »

Comme vous pouvez le voir plus haut, Solange l’a carrément remerciée pour son propos. Elle a souvent du mal à exprimer correctement ce qu’elle veut dire mais il y a une vérité tout à fait criarde dans ce qu’elle émet et c’est une bonne chose qu’elle ait eu l’occasion de le mettre en exergue comme dit dans ce dossier. Le fait aussi que Tank ait parlé va permettre d’une certaine manière un éveil des mentalités nécessaire, du moins, il faut espérer que ça le fasse.