Les chiffres sont tombés. « 2/11 » de Brandy démarre avec 65.000 copies vendus et une 3eme place au Billboard Hot 100. Les réactions sur la toile sont totalement mitigées, certains sont heureux car ils espéraient 55.000, d’autres  trouvent le résultat réaliste juste et au vu de la situation du R&B et d’autres encore les fans un peu fous sont au bord de la dépression car ils avaient vu venir les 150.000 ventes pour le retour de leur chanteuse favorite. Ce qui est sur, c’est qu’on est loin de la réaction unanime du «  come-back » réussi qu’elle aurait pu espérer.

J’avais personnellement misé sur les 70.000-75.000 copies espérant qu’avec un mini sursaut, elle frôle les 78.000 si possible. Logiquement donc, ce score me déçoit d’une part mais il ne me surprend pas non plus. Rien de ce qu’elle aurait pu faire  au dessus de 50.000  ne m’aurait surpris en réalité car je m’étais expliqué ici à plusieurs reprises à ce sujet.

« Put It Down » le titre sur lequel Brandy a vendu «  2/11″ n’est pas un single vendeurs d’opus. C’est une chanson fun, club mais ce n’est pas une chanson capable de porter une chanteuse qui n’a rien sorti depuis 4ans dans un courant qui se meurt commercialement.  B.Rocka est une chanteuse de R&B  90’s, il fallait en  second single, une ballade rassembleuse et très ouverte,ce qu’elle a cru que Wildest Dreams » était.

J’ai beau avoir adoré la chanson dès ma chronique, j’avais déjà émis des doutes sur sa capacité à être le parfait second single, une impression qui s’est confirmée avec l’écoute de l’opus. La chanson a  beau être excellente, il lui manque peut être la chose  » catchy » qui fait que l’auditeur lamba accroche directement et c’est pour ça qu’elle n’a pas encore décollé. Le grand public urbain américain ne connait que  » PID » et non  » Wildest Dreams » qui continue de stagner malgré le fait qu’il ait été mis en ligne depuis près de 2 mois.

C’était là le principal problème, vendre Brandy sur une seule et unique chanson un peu « trop young » pour le public qui achète des albums.

Mais ce n’est pas la seule erreur commise par RCA, la seconde vient de la non exploitation du nom de Brandy hors des radios urbaines.  » PID » est devenu depuis hier le 1er  titre urbain du pays mais  il n’a pas bénéficié d’un envoi radio pop hors une jolie partie du public de base de Brandy y est. Elle y a un capital sympathie et le fait pour le label de l’avoir ignorer est une  claire erreur qui se répercute  sur ses ventes assez sèches.

Le 3eme hic vient de la simple promo qui a sincèrement été la plus ridicule pour elle depuis le début de sa carrière. On lui a foutu 3/4 émissions de moins d’1 million de téléspectateurs la semaine de la sortie. Ce genre de choses n’ont aucun impact, il n’y a pas eu de simples shows comme Ellen,Jimmy Kimmel,Jay Leno ou autres émissions où le public est habitué  à voir des lives. Brandy a juste débarqué dans de très petites émissions après 4ans, le jour de la sortie de l’album, comme si de rien n’était.

Enfin ça c’est pour le coté un peu noir de la chose : elle aurait pu viser plus. Je pense que ma prédiction était plutôt raisonnable et qu’avec un peu de volonté, ils auraient pu y arriver mais aussi bizarre que ce soit, ce  n’est peut être pas fini.

Elle décroche son premier top 3 depuis Afrodisiac, c’est aussi son second album à être numéro 1en R&B. Put It Down continue de grimper dans les radios rythmiques. Wildest Dreams va peut être finir par décoller avec une vidéo  et il y a déjà un réel engouement autour de ce qui constitue le tube de l’opus pour moi  » Do You Know« .

Sur la planète R&B, cette année est juste une catastrophe:

Miguel a  fait 71.000 avec un tube énorme comme  » Adorn » . R.Kelly 68000. Monica 69 000 avec 3 singles exploités avant la sortie, alors que tous les 2 venaient d’ères à succès, il y a juste 2 ans. Tamia a fait 12000 ventes. Angie Stone et Vivian Green, moins de 10.000 ventes. Usher, 128K avec de la pop electro et d’énormes tubes mainstream comme  » Climax » ou « Scream ».

Si Brandy donc la dernière ère à succès  remonte à  2002 se pointe avec 65K, ce n’est vraiment pas mauvais, c’est honnête surtout qu’elle n’a jamais été une vendeuse de première semaine, tous ses opus se sont vendus sur la longueur. Mais justement tout va se jouer là, il va falloir qu’elle ait confiance en son projet, que le label ait confiance en l’album et qu’ils entament une promotion pour se maintenir pendant les fêtes, ce qui est tout à fait possible et qui pourrait lui être très très bénéfique. « 2/11″ (dont la chronique arrive) a  des tubes urbains assez évidents mais rien ne se fera s’ils le lâchent maintenant. Nous sommes en pré-période de fêtes, elle a  les radios R&B dans sa poche avec le succès de PID et peut donc rapidement  finir par se rapprocher du disque d’or qu’elle espère. Il ne faut juste pas qu’elle lâche l’affaire dans 2 semaines et nous dise en début Decembre que l’opus« n’est pas assez elle, il est too trendy« .  Ce scénario là ( sachant que ce projet est acclamé par la critique) signerait surement al fin de sa carrière.

Espérons qu’elle soit assez maligne pour l’éviter.