Kelis qui sortira son album «  Food » le 22 avril prochain a finalement mis les 2 singles en ligne et on peut donc observer le changement de style de la belle qui revient vers un style urbain retro et soulful. On connaissait «  Jerk Ribs » depuis quelques mois deja..

Maintenant, on découvre «  Rumble ». Une chanson aux lègeres influences jazzy qui s’apprivoise assez facilement. La production un tout petit peu sucrée est vachement sympa et sa voix passe assez bien dessus, même si on note clairement qu’elle a du mal lorsqu’elle doit monter.

Image de prévisualisation YouTube

Ce virement va surement rebuter le peu de gens qui avaient aimé «  Fleshtone« . Cependant(et c’est ça qui est formidable chez elle), elle n’en a rien à faire. De la même manière qu’elle avait « perdu » les fans de la première partie de sa carrière avec l’opus dance, elle se resoud aussi à perdre ceux de sa précedente ère, tant que le tout lui permet de garder sa liberté. C’est artistiquement admirable et fidèle à l’icone qu’elle a toujours voulu être.

Je me suis penché recemment sur les chiffres de ses albums et j’ai été surpris de voir à quel point ils étaient mauvais. Le premier album n’a eu que 270.000 preneurs et «  Tasty » reste sa plus grosse ventes pour environs 530.000 ventes. «  Kelis Was Here » quand à lui a plafonné à 160.000 copies et comme chacun sait « Wanderland«  n’est jamais sorti aux U.S.A pendant que « Flesh Tone«  a n’a pas depassé les 40.000 ventes. Elle a vraiment toujours eu un nom bien plus gros que sa carrière, ce qui est dommage.
Si le public avait suivi, elle aurait sans doute laisser une véritable marque dans l’industrie au vu de sa forte personalité.