La promotion de l’opus  « Redemption Of The Heart » de DMX sorti cette semaine a commencé dans un flou total vu que le rappeur et Swizz Beats ne se reconnaissent pas dans ce projet.

Avant qu’on ait les vrais fondements de cette histoire, retour sur l’histoire de Dmx et de ses récentes déclarations.On en a pas souvent conscience en France mais DMX est un des rappeurs les plus vendeurs et les plus rentables de l’histoire du Hip-Hop américain. Il a incarné le Gangsta Rap à une époque et sans besoin de gros hit mainstream ou Pop, il a engrené près de 18 millions de ventes d’albums ; c’est tout bonnement énorme ! Son opus « … And Then There Was X » en plus d’être un classique est un des albums Rap les plus vendus de tous les temps aux U.S.A avec plus de 5 millions de ventes. Cependant sa carrière a pris un tournant brutal en 2006 après la sortie de son album  » The Great Depression ». On l’a de moins en moins vu, et il a cessé de proposer de la musique avant un retour solo plutôt discret en 2012. Interrogé sur les raisons de cette baisse de régime qui a d’une certaine manière tué sa carrière, il a expliqué que Jay-z en était largement responsable.

Image de prévisualisation YouTube

En effet, DMX fut la poule aux œufs d’or du label Def Jam. Il a propulsé la maisons de disques quand ils avaient des difficultés financières et c’est au moment où Jay-Z arrive à la tête du label qu’il commence avoir des difficultés. Il explique avoir enregistré un opus que le label n’a pas voulu promouvoir parce que Jay-z  était président de Def Jam et faisait tout pour éliminer la concurrence. Il signale d’ailleurs à cet effet qu’à l’époque, Jigga avait pris sa retraite et qu’au moment où DMX a été mis hors du circuit, il est soudainement revenu au Rap.

murder-inc-jay-z-ja-rule-dmx

Il faut savoir que les 2 garçons ont travaillé ensemble avec Ja Rule. Ils avaient formé le groupe Murder Inc à la fin des 90’s et enregistré la chanson  » MurderGram« .

Le projet n’a finalement pas abouti et chacun a repris sa direction en solo. Ja Rule continuera sa carrière en exploitant ce fameux nom pour son label avec Irv Gotti. Concernant les raisons qui ont fait en sorte que le projet n’aboutisse pas, il rapporte qu’il n’y est pour rien et pointe une tension existante entre les 2 autres rappeurs  :

“Cela aurait pu être le début de quelque chose d’extraordinaire, mais ça n’a pas fonctionné. C’était très compliqué de réunir Jigga et DMX pour bosser ensemble. Leurs égos explosaient à l’époque. Ils ne se sont jamais aimés, même avant ça.

Une question survient alors… Sachant que ces 2 personnes n’ont jamais pu se sacquer, peut-on penser que Jay-z a effectivement profité de sa position de directeur de Def Jam pour détruire la carrière de son rival, étant donné qu’il était le patron et l’autre un simple artiste ? Ou bien est-ce simplement DMX qui fait preuve de mauvaise foi ?

Une chose est certaine, la collaboration entre les 2 était impossible. DMX a toujours eu une vision très street et très carrée du Rap, ce qui lui a valu sa popularité tandis que Jay-Z a préféré être plus ouvert, touchant à d’autres domaines comme la Pop. C’est d’ailleurs sous la direction de Jay-Z que le label s’ouvre musicalement et touche  beaucoup plus de styles et propose des artistes comme Rihanna, produit de Jay-z que DMX méprisait, et qu’il n’a pas manqué de tacler dans sa chanson « We In here » en 2006.

Image de prévisualisation YouTube

Triste réalité!