Après la véritable violence de la presse américaine, au sujet du flop de TIDAL cette semaine, JAY  Z se devait de réagir. C’est ce que le rappeur a fait hier sur twitter dans une série de tweets #TidalFacts où il explique globalement que Rome ne s’est pas faite en un jour, qu’ils ont besoin de temps, comme les autres ont eu besoin de temps pour se construire.


Il nous apprend que son cousin est allé au Nigéria chercher de nouveaux talents.
Il parle enfin de la rémunération des artistes – qui serait de 75% par titre, mais on attend des explications précises- et dit qu’ils se battront, qu’ils vont bien…et qu’ils ont 770.000 souscriptions. Il faut cependant savoir qu’avant le rachat de Tidal par Jayz, la marque avait deja plus de 500.000 abonnés… et le problème soulevé par HDD cette semaine n’est pas le nombre d’abonnés mais les écoutes. L’application totalise environs 1 millions d’écoutes par jour sur tous les titres du catalogue..
C’est extrêmement faible.. pour le nombre d’abonnés et ça cause clairement du tort aux artistes ( Rihanna notamment) qui y mettent leurs chansons pour le moment.

Enfin, Jigga a cru bien faire en voulant stopper l’hémorragie et atténuer l’image de flop et d’échec qui ternit la marque, mais ça s’est retourné contre lui. Il a tout de suite été tourné en ridicule par les internautes qui ont réalisé des multiples parodies de ses tweets.  On lit des   » Kiss Me thro the phone de Soulja Boy est la chanson la plus écoutée en ce moment sur Tidal »  » Rihanna a écrit bitch better have my money à propos de tidal« ,  » 50 cent pense que Tidal est une boisson  énergisante #Tidalfact »,  « le cul de nicki minaj vaut plus que Tidal #tidalfact », « Tidal n’est pas assez grand pour contenir toute la discographie de Gucci Mane »,  » Detox de dre sortira en exclusivité sur Tidal en 2090″,   » ariana et big sean ont rompu parce qu’ils n’arrivaient pas à se décider sur qui aurait une part.. et finalement, on l’a donné à Madonna ».

 

A ce stade, il va falloir qu’ils bossent énormément sur la communication autour de cette application. L’image du flop leur a déjà été collée à la peau et en marketing, il n’y a rien de pire que ça. Les gens ont du mal à se dire qu’ils doivent payer pour de la musique –ce qui est un tort- mais ils ont encore plus de mal à se dire qu’ils vont le faire avec une mixtape qui floppe. C’est pour ça que tout ce qui se passe autour de Tidal ravive les ventes des autres et ne fait rien d’autre qu’empirer leur situation pour le moment.

Triste réalité !