En 2009, Jay-Z fait un retour assez inattendu et très médiatique avec le titre « D.O.A. (Death Of Autotune)« . La chanson est le 1er extrait de son album de « The Blueprint 3 » et est produite par No I.D. Très clairement, Jigga décide avec ce titre de faire marche-arrière et de revenir aux vraies valeurs du hip-hop et de la musique urbaine.

Tout s’est passé pendant l’enregistrement de ce 9ème album de Jay-Z, il était avec Kanye West (qui venait de sortir un album bourré d’auto-tune- 808s and Heartbreak ) et ils ont eu une révélation. Le rappeur raconte qu’ils ont compris, à ce moment-là, que l’auto-tune faisait du mal à la musique et se sont décidés à le retirer de toutes les chansons qu’ils avaient enregistrées pour l’opus. Et quand ils ont fini de faire ce travail de nettoyage, ils ont pensé à faire ce titre pour marquer le coup et introduire le projet.

La chanson et le texte.

D.O.A est un très bon titre de rap, très carré dans la lignée des travaux de Reasonable Doubt. Le clip était un peu mou mais la chanson avait le mérite d’être bien produite et plutôt efficace dans son genre.

Il gagne d’ailleurs le prix de la meilleure performance solo rap aux Grammys 2010 grâce à la chanson.

Ceci étant, la portée du titre vient surtout de son texte qui n’épargne pas du tout les nouveaux artistes de l’époque :

« Ceci est l’anti-autotune, mort de la sonnerie,
Ceci n’est pas pour iTunes, ni pour les chanteurs mécaniques
Je suis  Sinatra à l’opéra, ramenez-moi une blonde
de préférence avec un gros cul, et qui puisse chanter une chanson
Non, ceci n’est pas politiquement correct
Cette chanson risque d’offenser mes connections
Mon rap n’a pas de mélodie, il n’est pas sucré.
Ceci devrait pousser ces « niggas » à sortir et à commettre des infractions majeures
Libèrez-vous de vos chaînes ou alors je le ferai moi-même
Je suis un mec de Brooklyn.
Je sais que nous sommes en période de depression mais la musique que vous faites va créer la grande dépression; »

Il continue :

« ceci n’est pas une chanson qui se classera à la première place des charts.
Ceci est une agression avec une arme dangereuse.
Ceci est pour Flex et Mister Cee (DJs américains), je veux que vous vous sentiez menacés
Arrêtez  de  pleurer votre pull-over, votre enfant, votre meuf , tout le temps, c’est bon, ça nous fatigue.
Jeans vous niggas trop serrés, vos couleurs trop vives, votre voix trop légère… on en a marre.
Je pourrais porter du noir pour une année consécutive
Je pourrais faire revenir les nuances Versace.
Ceci n’est pas pour Z100 (radio pop américaine)
Kanye m’a dit de vous tuer et d’être vrai à 100%.
Ceci est pour pour Hot 97 pour Clue, pour Khaled
C’est la mort de l’autotune, moment de silence »..

Réactions.

L’un des artistes clairement visé par ce titre était sans doute T-Pain qui venait de cartonner avec ses 2 opus et dont tout le concept reposait sur l’utilisation de l’autotune.

Jay-Z précisait même dans la chanson :

« Vous les mecs, vous chantez trop,

Revenez au rap, arrêtez de vous T-painiser »

Une pique que T-Pain avouera très mal vivre dans plusieurs interviews à la suite de la sortie du titre:

« Jay-Z a 59 ans, je ne pense pas qu’il a le droit de dire que c’est fini. Parce que je ne suis pas ici pour prêcher, je ne suis pas ici pour faire un sermon. Je suis ici pour m’amuser, maintenant Mesdames et Messieurs, je vous donnerai le droit et la capacité de me botter le c*l si vous voyez Jay-Z faire ça – Maintenant, je veux juste clarifier, est-ce qu’il y a des fans de Jay-Z dans le public – mais vous ne me voyez pas dire que le rap est mort. Même si c’est parce que tous les rappeurs veulent faire du T-Pain. »

Le titre sera remixé par AZ, Jay Rock, Royce da 5’9, ou encore Bone Thugs-N-Harmony, tous demandant le retour au vrai rap, comme Jay-Z.

Fabolous viendra en renfort pour Jigga:

« « Jay est le meilleur pour dire ce que nous pensons. (Ce qu’il) essaye de faire, c’est d’aider les gens à revenir au talent du vrai rap. ‘D. O. A.’ est super (…) et bon pour l’ambiance aussi. Beaucoup de gosses, d’artistes s’amènent et se contentent de plaquer de l’auto-tune sur leur voix… Jay en a tout simplement marre de tous ces gens qui sautent sur ce train en marche. »

Cependant, The Game prendra le contrepied de tout ce beau monde en balançant un titre anti-Jay-Z intitulé « I’m So Wavy (Death of Hov) ». Il avait remixé la chanson en titre anti-Jay-Z, expliquant que celui-ci était trop vieux pour continuer à rapper. Jay-Z avait 39 ans à l’époque et on entendait notamment The Game dire « Non, T-Pain reste et les vieux niggas s’en vont ».

Il soutiendra son propos dans une interview radio en déclarant :

« Jay-Z a beaucoup de fans et il a fait beaucoup pour le rap. Cependant, ce n’est pas parce que tu as plus d’argent et de pouvoir que les nouveaux artistes que tout ce que tu dis est vrai. J’ai été choqué quand j’ai entendu la chanson. Mary J Blige et Drake viennent de sortir une chanson avec autotune. Drake et tout le Young Money utilisent l’autotune. Si tu prends toutes les chansons qui passent à la radio, que trouves-tu? De l’autotune. Jay-Z dit que les gens ne veulent plus écouter l’autotune mais il y a de l’autotune sur tous les plus gros hits du moment ».
Un constat qui date de 2009, mais qui est véridique et s’applique encore plus aujourd’hui où l’on n’a plus un seul titre qui sort sans autotune.

Lil Wayne
prendra aussi la défense de T-Pain en déclarant :


« Arrêtez, Arrêtez, il n’y a pas de mort de l’autotune. T-Pain, c’est mon gars. Il est sur les chansons de tout le monde, et il a de l’autotune sur tous les titres; Chaque fois que je fais une chanson avec lui, je veux de l’autotune car j’adore ça. Il faut continuer avec l’autotune mon gars, tu as fait en sorte que tout le monde l’utilise. L’autotune n’est pas mort ».

La zizanie dans le R&B.

Trey-R.Kelly_

Ceci étant, cette chanson de Jay-Z va également semer la guerre dans la zone R&B. Trey Songz s’attaquera au King du R&B, R.Kelly, dans un remix du titre intitulé « Death of Autotune Kellz« , où il reprochait à la légende d’utiliser de l’autotune dans ses derniers travaux.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Il enfoncera le clou en confirmant cela lors d’une interview aux Bet Awards de la même année.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

L’histoire fera grand bruit, surtout qu’il était lui-même (Trey Songz) accusé de copier R.Kelly à la même période. Kellz finira par lui répondre sans le citer dans cette vidéo devenue iconique.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Les 2 chanteurs se sont depuis réconciliés. Trey s’est excusé et a rendu hommage à de nombreuses reprises à R.Kelly notamment dernièrement dans un duo  » Songs On 12 Play » avec Chris Brown sur l’opus  » X ».

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Le règne de l’autotune.

Jay-Z finira par adoucir ses propos en disant qu’il tolère l’autotune chez des artistes qui sont talentueux et ont « des mélodies comme Kanye et T-Pain« .

La chanson « D.O.A » sera un échec commercial avec un bon démarrage, mais une absence totale de soutien de la part des radios, qui montre bien aussi un changement d’époque. C’est le moment où Drake arrive et commence à cartonner avec du chant et de l’autotune, et le grand public n’a finalement plus envie de revenir à l’ancienne formule.

D’ailleurs, après ça, Jay-Z, lui-même, finira par s’adapter. Sur son album suivant, « Watch The Throne« , avec Kanye West, on retrouve énormément d’autotune comme sur tous les travaux qui sortent depuis. Certains l’accuseront d’avoir fait un coup marketing en essayant de capitaliser sur les vrais fans de hip-hop pour vendre son album The Blueprint 3 mais la vérité est que ça reste surtout un peu le dernier « cri » avant le règne de l’autotune, vu qu’aujourd’hui hormis chez les chanteuses de R&B (et pas chez les chanteurs) dans un schéma plus old school, tout le monde quasiment se sert de l’autotune; on entend quasiment plus d’artistes chanter avec leurs vraies voix en studio, et l’énorme succès radiophonique de Drake, de Future, de Beyonce ou même d’artistes comme Kanye West, Desiigner, Rihanna et Taylor Swift ne fait que confirmer cet état de fait.

Triste Réalité!