Le clash entre Jay-z et Kanye West a pris une toute nouvelle ampleur après la parution de la chanson « Kill Jay-Z » où Jigga s’attaque de manière frontale à son ancien ami. Toutefois, l’origine du conflit vient de la fameuse plateforme de streaming, Tidal, que Jay-z  a lancé en partenariat avec d’autres dont Kanye., il y a maintenant 2 ans.

En effet, l’entreprise lancée en Mars 2015, a de sérieuses difficultés et a du changer de cap, et de directeurs généraux, une dizaine fois, au cours des 5 dernières années. Kanye West n’a cessé d’en faire la remarque et a prôné à plusieurs reprises pour un rachat de Tidal, par AppleMusic, avec qui il était en contact. Une situation, qui a déplu à Jay-z, qui refuse de laisser tomber son bébé. Cependant, Yeezy n’a pas quitté le bateau tout de suite. Il a livré en exclusivité son album « The LIfe Of Pablo » sur cette plateforme pendant plus de 2 mois. Selon lui, cette opération a permis à Tidal, d’avoir 1.5 millions, de nouveaux utilisateurs, et il aurait du percevoir 3 millions de dollars qu’il n’a jamais reçu. Il accuse aussi Tidal d’avoir exploité ses clips vidéos ( aussi disponibles au début en exclu sur cette plateforme) sans lui donner de contre-partie.

[Focus] Tidal, pourquoi on y croit pas vraiment?

C’est à ce moment que là que les relations ont commencé à se tendre.

L’épisode MTV Awards.

Il y a eu ensuite l’épisode des MTV, Kanye West qui s’était érigé en sacro-saint défenseur de Beyonce, a été choqué de voir qu’elle n’avait pas la même loyauté à son égard. En effet, ils étaient tous les 2 nommés dans la catégorie « vidéo de l’année », lui avec son clip « Famous », et elle avec « Formation ». Il se trouve que Beyonce a selon West exigé à MTV de lui remettre le prix afin qu’elle se produise sur scène. Une performance .. contre le prix de la vidéo de l’année. C’est une pratique assez courante depuis quelques années dans le milieu et Beyonce n’en est pas à son coup d’essai. Par exemple, elle avait déjà exigé à BET de retirer Letoya Luckett de la liste des performeurs des BEt Awards 2009, s’ils voulaient qu’elle y donne une prestation. Ce n’est pas donc une première, mais Kanye s’est senti blessé, lui, qui a passé son temps à la « défendre » au mépris de bon nombre d’autres artistes pleinement méritants. Il l’a fait savoir publiquement lors d’un concert à Sacramento.

La justice s’en mele

Aujourd’hui, les choses prennent un nouveau tournant. En effet, Kanye West vient de signifier à Jay-z par la voie de son avocat qu’il quitte le service de streaming. L’avo­cat de Kanye West a envoyé des lettres à Tidal le mois dernier afin de dénon­cer le contrat de l’ar­tiste et de la compa­gnie en ajou­tant qu’en plus des fameux 3 millions de dollars, on doit aussi le rémunérer pour ses exclusivités vidéos. Dans un cour­rier retour, Tidal a genti­ment fait savoir à Kanye West que s’il signait un contrat de strea­ming ailleurs, il serait pour­suivi en justice. Aujourdhui, West annonce par la même voie de son avocat que le contrat est rompu, quoiqu’ils en disent. C’est donc le début du bras de fer… et c’est

Jay-z s’excuse auprès de Beyonce pour ses infidélités dans la chanson « 4:44 » et tacle violemment Kanye West.

aussi sa réponse au « KIll Jay-Z » qui était déjà une pique inspirée du « I Miss The Old Kanye ».

Cette situation est assez malheureuse, mais elle doit aussi servir de leçon à West, qui a été d’une infaillible fidélité, voire d’une trop grande moutonnerie, face au couple Carter depuis plus de 10 ans. Artistiquement notamment, il a permis à Jay-z de se renouveler sans se renier à des points cruciaux de sa carrière. Pareil, on ne peut nier que « The Life Of Pablo » a été un boost incroyable pour Tidal, encore plus que ceux des semi-exclus de Beyonce et de Rihanna. Il a le droit de vouloir aller ailleurs, surtout qu’il n’est pas rentré dans ses frais. On peut le traiter de fou, mais il n’a pas démérité et a été loyal.



Toutefois, aujourd’hui, il comprend bien que, c’est soit on marche dans le sens du couple Carter-Knowles et on les aide à aller où ils veulent aller sans rien dire. Soit, chacun prend son propre chemin, et ça saigne.

Triste Réalité!