C’était le buzz de la journée d’hier. Jay-z a réussi à monopoliser tous les réseaux sociaux pour le lancement de sa toute nouvelle plateforme d’écoute musicale Tidal. Un réseau que de nombreuses stars de la chanson ont défendu en adoptant un bleu turquoise sur toutes leurs photos de profil Instagram, Twitter, mais aussi Facebook hier. Le message était clair : « c’est un jour nouveau, c’est un changement, rejoignez le mouvement, rejoignez tous Tidal »…. mais qu’est-ce que Tidal?

1. Qu’est-ce que Tidal?

Tidal est une société de streaming qui existait déjà et qui a été achetée par Jay-z et ses investisseurs pour 56,2 millions de dollars en fin d’année 2014. C’est donc un service de streaming qui appartenait au groupe norvégien Wimp et que Jigga a acquis dans l’optique de conquérir le marché américain et de faire face à des géants comme Apple ou encore et surtout Spotify.

Le but affiché est simple, faire en sorte que les artistes ( Madonna, Beyonce, Usher, Alicia keys, Drake, J.cole) puisse avoir un contrôle plus accru sur les revenus de leur musique.  En réalité, ça fait des mois et des mois que les artistes américains multiplient les plaintes contre le peu de revenus que leur octroient les organismes de streaming actuels.  C’est donc plutôt logique qu’on les voit s’unir pour essayer de lancer et de populariser cette nouvelle plateforme qui devrait donc leur fournir plus d’argent à tous, aussi bien aux investisseurs.. qu’aux musiciens qui devraient avoir une meilleure rémunération que sur les autres plateformes de streaming.

2. Une conférence de presse peu attrayante.

Annoncée par un compte à rebours lancé depuis plusieurs semaines, la conférence de présentation de la marque Tidal s’est donc tenue hier avec une bonne partie des investisseurs. Alicia keys est cependant la seule à avoir pris la parole pour défendre le lancement de la plateforme et ce fut finalement assez pauvre. Hormis le défilé des artistes ( et surtout Madonna qui ne manque jamais une occasion de se faire remarquer), on n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

L’idée de base a juste été répétée. Jay z a racheté l’entreprise et a fait racheter des parts à d’autres artistes pour que ce soit une entreprise possédée par les artistes. Contrairement à ce que les médias annoncent, ils sont donc tous impliqués financièrement dans le deal qu’ils veulent « révolutionnaire », qu’ils décrivent comme historique, mais qui nous laisse surtout sur notre faim.

3.  Pourquoi on n’y croit pas vraiment.

Il ne suffit pas de dire qu’une chose est révolutionnaire parce qu’on a du pouvoir, parce qu’on est populaire pour qu’elle le devienne. Si Tidal est en effet, le premier service de streaming possédé par les artistes, il est loin d’être la révolution prônée par ceux-ci :

tindalln

                                                                                        Application Tidal avant le rachat. Aucun changement.

–  Rien de nouveau : pour le moment, le catalogue proposé par Tidal est très similaire à celui de Spotify (en moins fourni) ou à celui des autres compagnies de streaming. Spotify possédant déjà plus de 60 millions d’utilisateurs dont 15 milions de payants, il est très présomptueux de penser que tous ces gens vont se diriger par Tidal juste parce qu’on leur a dit que c’est révolutionnaire… d’autant plus que c’est plus cher.

–   En effet, environ 2o dollars pour un abonnement complet ( la moitié pour un abonnement simple) sachant que les concurrents tournent autour de 9.99 euros, ça peut décourager beaucoup les usagers. Les arguments principaux à savoir la musique de très très haute qualité et les clips vidéos sont pauvres, car l’auditeur lambda se contente très bien de la qualité mp3 et la plupart sont déjà des accros de Youtube ou de Vevo. De plus, les Européens paieront plus chers que les Américains. En effet, 20 dollars aux U.SA, ça fait environ 18 euros et pourtant, le règlement reste de 19.99 euros. Ce sont des arguments qui peuvent paraitre simples, mais qui comptent énormément quand on sait que cette musique est accessible gratuitement sur internet.

tidal-group-033015– Le fait d’avoir réuni un panel de superstars de la chanson leur a sûrement semblé lumineux en terme de marketing, mais ce n’est pas tout à fait le cas. En effet, Alicia Keys, Jay-z, Nicki Minaj, Kanye West , Beyonce et tous les autres n’ont pas du tout l’image d’artistes qui ont besoin d’argent. Bien sûr, tout travail mérite salaire, mais à l’ère 2.0, il faut donner envie aux gens de te soutenir pour ce que tu es d’abord et eux affichent régulièrement des signes ostentatoires de richesse qui ne vont faire germer dans l’esprit des usagers que les artistes ont besoin d’être rémunérés. En fait,  l’idée est bonne, mais contrairement à ce qu’ils ont cru, ils sont les mauvais candidats pour la tâche. Ce sont les petits artistes, les paroliers, les chanteurs débutants ou indépendants qu’il aurait fallu mettre sur le devant de la scène pour bien montrer que c’est aux ARTISTES que Tidal allait d’abord rapporter et non aux superstars qui semblent déjà bourrées de frics pour la plupart d’entre elles. Une remarque qu’a déjà faite Lily Allen qui n’a pas été convaincue.

Capture d’écran 2015-03-31 à 02.46.39

–  Une des seules issues pour que cette application perdure sur le long terme serait de faire en sorte que le système propose tout le temps des exclusivités. Ceci pourrait maintenir le buzz autour, mais pas forcément leur ramener beaucoup d’utilisateurs, car les gens qui sont déjà abonnés ailleurs préféreront peut-être juste télécharger gratuitement ces mêmes produits sur le net sans toutefois rejoindre le réseau de manière continue et payante.

Enfin, l’avenir du streaming se jouera se jouera très certainement avec les opérateurs mobiles qui proposent des forfaits où s’intègrent totalement les abonnements musicaux de streaming. Dans plusieurs pays asiatiques, la méthode fait des ravages et permet aux usagers d’utiliser et d’écouter autant qu’ils veulent sans avoir des frais exorbitants. Tidal a beau être « fait » par et pour  les artistes,  il ne semble pas assez travaillé et il va être très difficile pour lui de competir face à tout ça surtout que le réseau streaming d’Apple arrive lui aussi très prochainement.

Triste Réalité !!