Tamia fait partie de ces artistes qui ne déçoivent pas. On sait d’avance ce qu’elle va nous offrir, elle sait aussi ce qu’on attend d’elle, elle le fait bien et c’est un plaisir partagé pour quasiment tout le monde. 3 ans après « Beautiful Surprise », elle est revenue avec «  Lofe Life« , un autre album sentimental simple, minimaliste et toujours parfaitement interprété.

Le très efficace premier single «  Sandwich and a Soda » qu’on ne présente plus est un des meilleurs singles R&B de cette année.Un mid tempo sexy, charmeur et tout à fait moderne qui a cependant été boudé par les radios à cause du peu de soutien du label. On voyait Tamia revenir ou alors plutôt s’avancer dans un son plus accessible après le très traditionnel précédent album. Sandwich and a soda n’est pas cependant représentatif de l’opus, même s’il est une très belle porte d’entrée. Le sublime second extrait « Stuck With me«  est une perle de soulful et intemporelle que lui produit Pollow Da Don qui met plus en exergue le contenu réel du projet. La voix est précise, les harmonies sont soyeuses et le tout porte à merveille cette ballade grandiloquente qui aurait été un tube au milieu des 90’s. Elle sait décrire la femme amoureuse comme peu d’autres et c’est surement ça qui fait la force à cet album qui s’ingurgite comme un bol thé au bord de la plage. Les codes traditionnels du R&B se distillent au fil des chansons qui s’enchainent pour s’unir. Nowhere avec son infectieux refrain,  Lipstick qui resplendit de sensualité ou encore Love All Overs Me qui est le petit frère  Red Wine de Kelly Rowland. Tamia  dispose de 4 octaves, mais n’en abuse jamais. C’est comme si elle nous racontait une histoire dans le creux de l’oreille, c’est très honnête, quelques fois un peu niais, mais ça reste en accord avec le personnage qui encore une fois.. ne connait pas la déception.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Une nomination aux grammys dans la catégorie  » Best R&B album » parait plus qu’évidente à ce stade.  Elle n’aura jamais de gros succès à ce stade de sa carrière et n’en a jamais eu en réalité. Cependant, le fait qu’elle se soit maintenue pendant 20 ans et soit capable de vendre 16.000 exemplaires en première semaine d’exploitation d’un album sans promo quand une Ciara avec toute l’exposition du monde fait 19.000 montre qu’elle est une valeur sûre du R&B féminin. On lui connaît sa fidélité, son authenticité et cette intrinsèque capacité à nous livrer une musique qui n’a pas d’âge ou de date de péremption précise.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

15/20.