En 2006, Tamia fait son retour sur la scène musicale avec le single « Can’t Get Enough« .

C’était le premier album de la chanteuse signée sur son propre label. Elle avait pris le risque de s’éloigner des majors très tôt comparé aux autres artistes de sa génération. Une très mauvaise expérience avec le label Elektra sur son album « More » l’avait décidé à changer totalement d’équipe et de conduire son projet elle-même. Ce fut une bonne idée et un succès pour elle. L’album Between Friends, fut lancé par la chanson « Can’t Get Enough« , une production de Darkchild  avec son frère Fred Jerkings et c ‘est une lumineuse idée.

Beat classieux, interprétation suave et mesurée pour un slow-jam dantesque et diaboliquement efficace.  Elle sensuelle, coquine, sans jamais tomber dans la vulgarité. C’est l’un des plus beaux singles de Tamia avec vibe aérienne intemporelle et accompagnée d’un clip, simple où elle resplendit tout simplement.

Et en acoustique, c’est tout aussi magnifique.

Elle na jamais changé de créneau et continue à proposer des bombes dans le genre. On espère qu’elle fera de nouveau appel à Rodney sur son prochain essai pour voir ce qu’une nouvelle association entre les 2 donnerait.

Dans un autre style, il lui avait aussi produit « Too Grown » sur le même disque.

[Chronique] Tamia – Love life.