Angie Stone est très agacée d’avoir été ignorée lors des VH1 Hip Hop Honors. La chanteuse a publié une lettre dans laquelle elle reproche aux organisateurs, d’avoir totalement ignoré son héritage et de présenter les Salt’n’Pepa comme le premier groupe de hip hop féminin de tous les temps, quand ce n’est en réalité pas le cas.

Capture d’écran 2016-07-13 à 00.11.48

En effet, Angie Stone, avant d’être la diva de la soul qu’on connait était une rappeuse, la rappeuse principale dans le groupe féminin The Sequence signé sur le label SugarHill. Elles ont sorti 3 albums entre 1980 et 1983 et sont notamment connues pour les singles « Funk You Up » et « and you know what ».

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Elles n’ont jamais eu de succès populaire, mais sont considérées comme le premier groupe de hip hop féminin avec une vibe funky/soul qui inspirera plusieurs autres après elles. C’est en effet une erreur de la part de VH1 de rendre hommage aux icônes du hip hop féminin en ignorant totalement ce qu’elles ont pu apporter, car même si Angie Stone s’est assez brillamment reconvertie, ça fait partie de son héritage, elle l’assume et ça fait aussi partie de l’histoire du hip hop féminin. On espère que lors d’une prochaine cérémonie du genre, ils feront appel à elles.

En attendant, la Angie chanteuse défend son nouvel album « Dream », avec le single « Think it Over« .

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.