Kendrick Lamar est en ce moment au sommet de la planète musicale. Son nouvel album Damn sorti vendredi dernier s’est classé à la première place sur Itunes dans 77 pays. Une consécration, avec des chiffres d’écoutes en streaming absolument mirobolants. L’opus qui est plus accessible que les prédécesseurs, fait son travail et lui élargit son audience. A cet effet, pendant que « Humble » cartonne, c’est « DNA » qui prend la relève et est à la chanson la mieux classée sur Itunes dans l’album. C’était donc assez logique que le rappeur choisisse ce titre comme nouvel extrait du projet. Il est affrété pour booster les chiffres et nul doute qu’il devrait réussir dans cette tache.

La chanson est dans la même lignée que « Humble ». C’est carré, assez linéaire au niveau de la production avec une refrain catchy et évident. Le titre aurait très bien pu se trouver sur l’album de duos de Jay-Z et Kanye West par exemple. Il est dans le même esprit. Pareil, cela n’aurait pas été une surprise de voir qu’il a été produit par Hit-Boy, même si en réalité c’est MikeWillMadeit ( à qui on doit déjà Humble), qui est aux manettes.

La video pleine de symboles ( qu’on analysera dans la chronique du disque)  laisse Kendrick s’opposer à l’acteur Don Cheadle dans un face à face assez poignant, avant de finir par rejoindre les « siens ». Simple, mais efficace. On quitte la symbolique un peu tapageuse ( mais très réussie du premier clip) pour quelque chose de plus sombre, mais de tout à fait cohérent avec le texte du titre.