Après « Humble » et « DNA », Kendrick Lamar a logiquement choisi « Loyalty »  avec Rihanna comme nouvel extrait de son album Damn.

C’était un choix assez évident, le titre était l’un des plus radiophoniques du disque. Damn est un album plus lisse, plus « pop », plus easy listening et on le sent jusque dans les collaborations. Ce n’est pas pour rien qu’il troque Bilal, Thundercat et Ronald Isley pour Rihanna et U2 sur ce disque. Il veut toucher un plus large public et à cet effet, c’est encore plus logique d’exploiter le single avec Rihanna. Un titre punchy et efficace. Le tandem fonctionne, parce que le chant-kické de Rihanna s’accorde très bien à l’ambiance un peu sulfureuse et grandiloquente de la production.

Une réussite visuelle

Le clip de son côté est magnifiquement réalisé. Il y a eu un vrai souci au niveau du grain de l’image. On sent que Kendrick s’est décidé à conquérir le public pop cette ère et le fait avec une intelligence rare. La première partie de la vidéo est particulièrement attrayante, avec une reprise de  plusieurs codes clichés du ghetto, pour toujours les mettre à mal de manière subtile. Rihanna, de son côté, vit sa sa plastique et apporte une touche de « ghetto-chic » immuable à l’ensemble. Il est assez certain que ce clip portera la chanson, dans les mois à venir. Pourquoi pas un nouveau numéro 1 pour Kendrick… son deuxième. ce qui serait quand même le 15e pour Rihanna.