2 ans après l’échec commercial de son, 3e album « Calling All Lovers« , Tamar Braxton revient avec ‘My Man ».

Le titre semble être le 1er extrait de son projet premier projet indépendant. En effet, la chanteuse a été licenciée par Sony après les chiffres de son dernier album, proposera un album en collaboration avec E1, mais établi sur son propre label. Pour ce titre, qui est donc l’entrée de sa nouvelle direction, elle revient aux fondamentaux. Une ballade R&B, comme on en entend assez rarement de nos jours. C’est au vitriol, un mélange de R&B et de soul, qui distille une rupture difficile. C’est l’histoire de la femme trahie par son amie. Meurtrie dans son âme, elle conte sa détresse face à celle à qui elle faisait confiance et qui, malicieusement lui a pris son « homme ». C’est une histoire qu’on connaît. Mary J. Blige, Keyshia Cole, Kelly Price et même Vitaa l’ont raconté, mais la formule reste efficace. Tamar prend ici le parti d’émouvoir sans tomber dans le pathos. On retrouve beaucoup l’influence sa sœur dans les arrangements vocaux et les chœurs, et ça donne un titre qui a des chances d’avoir un bel accueil dans les radios R&B adultes.

C’est un meilleur premier single que les 2 premiers extraits de « Calling All Lovers ». Elle garde cette dimension R&B classique ( qui est le coeur de son audience), avec un message assez fédérateur. Ce genre d’histoires sont connues de tous, mais ça fonctionne encore chez une grande partie du public R&B adulte. Avec une bonne vidéo, elle va souder sa fanbase pour l’album à venir.