C’était l’un des retours les plus attendus sur la scène pop, il y a près de 10 ans. Depuis les choses se sont tassées, au vu des multiples échecs commerciaux, des mauvais choix et de la longueur de l’absence, Christina Aguilera a perdu de son prestige sur une scène pop, qui connait aussi un certaine renouvellement. C’est la crise certes, mais de façon naturelle, les pop stars de la fin des années 90/début des années 00’s dont elle fait partie n’intéresse que très peu.

Pire encore pour elle Aguilera, qui reste dans un format très/trop chanté, voire totalement surchanté, à l’heure de l’autotune. Ici, elle était attendue vers une direction plus soul qu’elle semble emprunter. « Fall In Line », la chanson qui semble être extrait de son nouvel opus nous rappelle beaucoup « Dangerous Woman » d‘Ariana Grande qui lui même faisait déjà passer au  » Earned It » de The Weeknd. Vocalement, la chaleur dans son timbre fait plaisir à entendre. C’est  pas le titre qui fait crier au « GRand Comeback » dès la première écoute, mais il fait le job. C’est bien ficelé et s’apprivoise parfaitement au fil des écoutes. C’est largement plus intéressant que la pop insipide de « Your Body« , mais ça manque du capital surprise qu’on avait avec chacun de ses premiers singles entre 2002 et 2010. Ici, elle rentre un peu dans le carcan de la pop star qui aura bientôt 40 ans et drague un peu le public adulte, – parce qu’ils sont sa meilleure porte de sortie – en reprenant une recette qui a marché récemment chez des pop stars plus jeunes. Elle vaut mieux que ça, mais dans le même temps, c’est peut-être la meilleure stratégie pour elle à ce stade. Etre la moins clivante, la plus conventionnelle possible pour que le capital sympathie qu’elle a eu en animant les télés-crochets se transforment enfin en ventes de disques.

« Fall In Line » semble toutefois être une chanson qui a plus de chances de plaire en début d’hiver ou en fin d’année, qu’au printemps. Ce sera maintenant à son équipe d’avoir une stratégie solide pour soutenir la chanson, qui serait un duo avec Demi Lovato, dans sa version finale. Si elle est confirmée en tant que 1er single, ce leak prématuré sera un premier couac, on se souvient que la promotion de « Lotus » avait été un cas d’école dans le désastre. Espérons qu’ils aient appris de leurs erreurs.

Même quand on est pas totalement convaincu par sa musique et qu’elle nous fatigue avec des hurlements ( ce qui n’est pas le cas ici, mais faudra faire attention aux lives), c’est toujours un plaisir d’avoir Aguilera dans les parages.

[Chronique] Christina Aguilera – Lotus.