Elle ne se rate jamais ou presque. Tamia a une sensualité et une stabilité assez inédite sur la scène R&B. Quelque soit l’album ou l’ère, elle réussit toujours à nous transporter dans sa vague de romantisme un peu décalé et assez mélancolique à la fois. Après » Beautiful Surprise » et « Sandwidh and A Soda » qui avaient lancé les 2 précédents disques. Elle retravaille avec Salaam Remi sur « Leave It Smokin », qui est un up-tempo scintillant et gracieux qui nous renvoie au début des années 90’s et à la fin des 80’s. C’est moins instantané que les 2 chansons qui avaient lancé son précédent opus, mais c’est un grower subtil et entêtant, qui fera surement son effet sur les radios R&B adultes cet été.

[Chronique] Tamia – Love life.

Il y a vraiment une petite emphase, un groove un peu incandescent qui se détache du titre, et qui lui permet de sortir de sa routine, sans perdre les fans. C’est encore une fois, une de ses grandes qualités. Elle sait se renouveler, tout en restant toujours Tamia… et ce depuis 20 ans.

L’album « Passion Like Fire » sera sans doute l’un des disques R&B qu’on écoutera avec plaisir cette année.