Quelques mois seulement après le flop violent et totalement inattendu de « Man Of The Woods », qui a été pourtant porté par une promo gigantesque et un Superbowl, Justin Timberlake passe à autre chose. Le chanteur vient de balancer un nouveau single estival qui a clairement pour but de le remettre dans la course au plus vite. Son image a été gravement écorchée par les polémiques autour de ses liens avec Woody Allen et de l’abandon de Janet Jackson, dans la crise du Superbowl, 14 ans avant. Il choisit donc ( et c’est assez bien pensé vu qu’on est à l’ère du digital) de proposer un single pop/funky, qui n’a malheureusement pas grand intérêt. Ce n’est clairement pas la créativité des grands jours. Les ficelles ne sont grosses, elles sont immenses. Il garde cette touche funk qu’il veut comme marque de fabrique depuis « 20/20 Experience » ( ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi) et qu’il allie à un son plus pop actuel. La production et les échos en background rappellent d’ailleurs beaucoup du Dj Snake Il essaie en fait de refaire le coup de « Can’t Stop The Feeling » en proposant quelque chose de très accessible au public pop, mais ça reste quand même assez faible, redondant et quelque peu, daté. Un comble ! Il tourne vraiment en rond musicalement.

Il n’y a rien de pire quand on veut faire de la pop radio que de proposer quelque chose de daté quand on sort d’un flop. Sauf miracle, ce single devrait subir le même sort que les titres de son disque ( qui dans le genre a d’ailleurs des chansons plus intéressantes comme le fameux  » Mignight Summer Jam ») et on attendra de voir s’il fera suivre ça d’un album.

Dans tous les cas, cette année 2018 est un vrai tournant pour lui. Le retour vers les N’Sync pour se sauver semble de plus en plus proche s’il ne trouve pas la formule pour redresser la tendance.

Triste Réalité !

 

[Chronique/Dossier] Justin Timberlake – The 20/20 Experience.