Elle est de retour, sans les tambours, mais elle est de retour. Un nouveau single d’Alicia Keys est arrivée et on voit bien aussi que 10 années se sont écoulées. Ce n’est plus la folie comme on a pu la connaitre à chaque fois qu’elle sortait une chanson lors des très grandes années de la dame.

Pourtant, « Raise A Man » signe enfin un retour à Alicia vers un son plus soul, voire jazz. Elle se veut plus mature et introspective sur cette chanson moins bien pop ou racoleuse qu’un ‘ Girl On Fire » ou encore « Doesn’t Mean Anything ». Le titre repart sur les bases du son qui l’a établi, avec certes une efficacité amoindrie. L’ambiance lounge et la mélodie ( qui est moins évidente) font que le titre est perfectible.

Il se laisse écouter. On aime la direction, mais il manque ce brin de magie. Ce brin d’évidence. Ce « Jenesaisquoi » qu’elle a su transmettre, qui a su nous porter voire nous transporter.

Peu de chances donc que ce titre trouve son public, mais espérons qu’elle n’abandonnera pas cette direction pour aller se cacher derrière la recherche d’un tube pop ou d’une featuring avec un rappeur pour exister.

Elle tient le bon bout. Il manque juste encore une fois ce brin d’extase… qui serait… peut-être un coup de fil à Krucial? Dans tous les cas, elle a plus à gagner à jouer la carte de maturité qu’à continuer à courir après un jeune public, qui connait à peine la valeur de ses premiers travaux.