Hier lors d’un concert privé au Superbowl, Justin Timberlake a entamé la promotion de son nouvel album en donnant un mini concert où il a entonné  son dernier single «  Suits & Tie » avec Jay-z mais aussi 2 autres titres ( Bad Girl, Little  Pusher Love Girl) de son nouvel album  » The 20/20 Experience« .

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Une très bonne surprise,  vous regardez les 3 vidéos d’un coup et vous vous y croyez. Bon, ce n’est pas réellement une «  surprise », Justin a toujours été très bon en live. Il sert se servir de son falsetto d’une manière habille sans en user ou en abuser et c ‘est plaisant. Là où on est surpris, c’est par la direction musicale de son album. C’est vraiment soulful et incroyablement élégant, on peut être  sous le choc de voir que c’est Timbo qui est derrière certaines de ses chansons.

« Pusher Love Girl » est très inspirée par Prince et « Bad Girl«  ( gros coup de coeur)  donne un mélange de Robin Thicke avec Jon B , sur le second album de ce dernier. C’est du très bon niveau et c’est totalement inattendu par un artiste mainstream de son calibre. Il prend un risque, un tournant à 360° en proposant un son du genre. Pour le coup, l’expression «  RetroSex/DatedSongs » peut être utilisée pour décrire ce qu’on entend mais ça fait  énormément plaisir. C’est rafraîchissant, la production de  » Bad Girl » à l’air absolument féerique.

Impossible de vraiment déterminer la réaction de ses fans de la première heure, ils seront assurément déroutés mais il semble que nous on va se régaler avec ce projet.

Que pensez vous de ce tournant? Pourra t-il cartonner à nouveau avec ce genre de sons?