Les estimations de RCA sont totalement explosées. Le label sera plus que comblé, Justin Timberlake va écouler entre 850.000 et 900.000 copies de son album  » The 20/20 Experience » aux U.S.A seulement sur sa première semaine d’exploitation. Un score absolument énorme qu’on avait pas vu venir et qui est bien au dessus des ventes de première semaines de ces 2 précédents albums  » FutureSex/LoveSounds » et  » Justified ».

La promotion a été intense, énorme pour ce projet aux U.S.A mais ce n’était là une assurance de réussite. et pourtant, on y est, il a le 5eme début  de la décennie et tout simplement le score que tous les artistes Pop/r&B ne rêvaient plus d’avoir.

C’est 70% des ventes totales du dernier Beyonce, c’est quasiment le double du dernier Usher, 30%  au dessus du total du dernier Alicia Keys. Bref, tout le monde en prend pour sa gueule avec le début de J.T. Dans la chronique du single, j’avais bien en exergue le fait que son équipe et lui voulaient inverser la tendance dance et remettre la musique urbaine en haut de l’affiche.Le pari est réussi. Tous les artistes R&B vont dans les prochains mois fournir des crossover R&B/pop  et completement laisser tomber les sons electros. C’est un fait, ils vont vouloir capitaliser sur ce public qu’ils croyaient perdu, pareil pour les labels.

Je ferais une analyse un peu plus précise de ce score  (qui montre notamment que J.T a su toucher le public adulte sans perdre du crédit chez les jeunes un peu à la manière d’Adèle )dans la chronique  de l’album que je finalise mais un clair Bravo s’impose.

Réussir à faire la meilleure première semaine de sa carrière 10ans après ses débuts, après 6ans d’absence et avec un single qui n’est pas forcement ce à quoi ta fan base s’attend, ça force le respect.